Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

La pratique de la biologie médicale et les biologistes médicaux sont indivisibles !

Imprimer la liste
Share

Les biologistes médicaux réaffirment leur union autour de  deux principes fondamentaux que sont la médicalisation et l’ambition constante d’une qualité de prise en charge d’excellence apportée au patient, permanence des soins comprise.

Neuf organisations de syndicats professionnels, représentant la très grande majorité des 11 000 biologistes médicaux de France, ont statué sur les conditions de la validation et de la libération des résultats des examens de biologie médicale au cours de la permanence des soins. A l’unanimité, elles souhaitent réaffirmer auprès des patients et des pouvoirs publics les principes suivants :

–        Conformément à l’ordonnance du 13 janvier 2010 renforçant la médicalisation, les actes de validation et de libération des résultats d’examens de biologie médicale  signant le début du rendu de la prestation médicale au sens juridique du terme ne se conçoivent que placés sous la responsabilité directe des biologistes médicaux et restent de leur compétence médicale exclusive. La garantie que le service médical rendu à nos malades soit optimal n’est en effet apportée que par la seule et constante expertise des biologistes médicaux.

–        Les examens urgents et engageant le pronostic vital doivent être rendus dans le délai le plus court possible garantissant néanmoins que soient réunies toutes les conditions de leur pertinence clinico-biologique, de jour comme de nuit. Cette libération rapide doit dans tous les cas rester sous la responsabilité du biologiste médical.

Dans le respect de ces deux principes fondamentaux et du  principe constitutionnel de l’égalité d’accès aux soins pour tous nos concitoyens devant la loi, il est légitime d’apporter une souplesse organisationnelle au cours de la permanence des soins, répondant à ces valeurs inaliénables.

L’excellence et le rayonnement de la Biologie Médicale Française de proximité  résident dans notre modèle médical de rendu de résultats cliniquement pertinents et d’interprétation de ces derniers dans le contexte clinique propre à chacun de nos patients. C’est cette expertise du biologiste médical, rendant son rôle fondamental dans la chaîne de soins, qui sécurise et garantit une prise en charge d’excellence et de qualité pour tous nos malades.

Nous, les NEUF organisations syndicales, ne laisserons pas sacrifier la santé des Français sur l’autel de la rentabilité financière.

 

Syndicats biologistes hospitaliers

Fédération nationale des syndicats de praticiens biologistes hospitaliers et hospitalo-universitaires (FNSPBHU) – Pr Jean-Gérard Gobert, président

– Syndicat national des médecins biologistes de CHU (SNMB-CHU) – Pr Jean-Luc Wautier, président

–  Syndicat national des biologistes des hôpitaux (SNBH) – Dr Françoise Cotty, présidente

 Syndicat national des biologistes des hôpitaux privés à but non lucratif – Dr Jean Marie Libert, président  

 Fédération nationale des syndicats pharmaciens et biologistes assistants des hôpitaux-  Dr Julien Fonsart, président

Internes et jeunes biologistes du public et du privé

 Syndicat des jeunes biologistes médicaux (SJBM) – Dr Thomas Nenninger, président

 Fédération nationale des internes en pharmacie (FNSIP) – Dr Guilaine Boursier, coprésidente

Biologistes libéraux

  Syndicat des biologistes (SDB) – Dr François Blanchecotte, président

  Syndicat des laboratoires de biologie clinique (SLBC) – Dr Dominique Caillat, président

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share