Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

SML : « Lettre ouverte aux candidats »

Imprimer la liste
Share

Le SML, Syndicat des Médecins Libéraux (8 500 adhérents), 1er syndicat pluricatégoriel représentatif de médecins libéraux, a adressé il y a 3 semaines, 10 questions précises sur l’avenir de la médecine libérale, aux 10 candidats officiels à la Présidence de la République.
Le SML remercie vivement ceux qui ont pris le temps de la réflexion et de la rédaction, pour répondre à ce questionnaire. Quant à ceux dont les réponses ne nous sont pas parvenus, nous laisserons jugent nos adhérents d’en tirer les conclusions  qu’ils voudront.
Le SML est, par ses propositions riches, diverses et innovantes depuis plusieurs années, de tous les combats sociétaux, économiques et professionnels dans le domaine de la santé. Il tient à réaffirmer certains principes fondamentaux qui dictent son action et qu’il n’abandonnera pas quelques soient les circonstances politiques à venir.

Ceci concerne :

  • La liberté d’installation, garantie majeure de l’exercice libéral face au salariat
  • La liberté du choix de sa spécialité, droit inaliénable d’un exercice libéral
  • L’existence d’espaces de liberté tarifaire

Ces libertés, qui garantissent l’indépendance de l’exercice, existent déjà, les outils permettant leur contrôle, leur application également.
Toute atteinte même déguisée de ces principes serait considérée par le SML comme une véritable menace intolérable, inacceptable pour les médecins libéraux.
Par ailleurs, le SML fait des propositions pour l’amélioration de l’exercice et l’organisation de la médecine libérale, à traiter en priorité par le futur gouvernement :

  • Un abandon pur et simple de la nouvelle réforme de la formation professionnelle continue : le DPC
  • La proportionnalité intégrale pour toutes les charges sociales des bas revenus ou exercices partiels
  • Un ONDAM ville/hôpital rééquilibré, et une convergence tarifaire à courte échéance
  • Un statut pour les Médecins à Expertise Particulière (MEP) et les Médecins Retraité Actif (MRA)
  • Enfin une sanctuarisation conventionnelle avec  un paiement à la performance pour tous, un secteur optionnel élargi à toutes les spécialités
  • Une CCAM clinique
  • Une vraie politique de prévention
  • Et un abandon de toute politique coercitive en matière d’informatisation et d’installation

Nous rappelons aux futurs élus que le SML et son allié, la CSMF, sont ultra majoritaire en médecine libérale.
Le SML ne lâchera rien, et s’opposera toujours aux rêves des corps intermédiaires qui souhaitent l’asservissement des libéraux et réduire la Médecine Libérale au seul Médecin Généraliste de proximité, tête de gondole des autres professionnels de santé.
Le SML défendra la médecine Libérale, indépendante, innovante, pluricatégorielle, au service du  patient.
Docteur Christian JEAMBRUN
Président du SML

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share