Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

La CSMF salue l’extension de la rémunération sur objectifs de santé publique aux cardiologues

Imprimer la liste
Share

La CSMF, premier syndicat médical français, salue la parution au Journal officiel de l’avenant n°7 à la convention médicale qui permet d’ouvrir la rémunération sur objectifs de santé publique aux cardiologues. Il survient au terme de plusieurs mois d’intense travail entre l’assurance maladie, la CSMF et le Syndicat national des médecins spécialistes des maladies du cœur et des vaisseaux.

Cet avenant est un signal positif qui montre que l’extension de ce nouveau mode de rémunération, en complément du paiement à l’acte, à toutes les spécialités est en marche.

Jusqu’à présent seul le volet « organisation du cabinet », c’est-à-dire l’informatisation, concernait toute les spécialités. La médecine générale qui avait été, jusqu’ici, une spécialité pionnière de ce dispositif destiné à rémunérer l’implication des médecins libéraux dans la santé publique et la prévention tout en préservant l’indépendance de la pratique, est aujourd’hui rejointe par les cardiologues.

Pour autant, il ne faut pas en rester là, car si cette étape est importante, d’autres sont nécessaires et attendues. La CSMF souhaite que les chantiers en cours pour 3 autres spécialités, les gastro-entérologues, les pédiatres et les endocrinologues, aboutissent rapidement avant d’envisager son extension aux autres spécialités. La CSMF a d’ailleurs insisté sur ce point et la nécessité de respecter tous les engagements conventionnels lors de sa rencontre avec la ministre des affaires sociales et de la santé.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share