Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Œstrogènes et risques cardiovasculaires chez les femmes ménopausées

Imprimer la liste
Share

Les femmes sont moins sujettes que les hommes aux maladies cardiovasculaires. Cette relative immunité des femmes a été longtemps attribuée à un rôle protecteur des œstrogènes puisque cette différence hommes/femmes s’estompe après la ménopause. Cette hypothèse n’a cependant jamais été confirmée par les travaux récents sur le traitement hormonal de la ménopause : l’administration d’œstrogènes ne permet pas de prévenir les maladies cardiovasculaires. Toutefois, cette idée reçue persiste.

Aujourd’hui, les résultats d’une nouvelle étude menée par les chercheurs de l’Inserm remettent de nouveau en cause le rôle bénéfique des œstrogènes sur le cœur et les vaisseaux chez les femmes ménopausées.

L’Inserm vous convie à un petit déjeuner de presse en présence du chercheur principal auteur de cette publication.

Le vendredi 8 juin à 9h30 précises

Inserm 101 rue de Tolbiac – Paris

Salle 144, 10ème étage

(M Olympiades ligne 14 bus 62, 64, 83 arrêt Tolbiac Baudricourt)

 

Afin d’organiser au mieux cette rencontre, merci de confirmer votre présence par mail à l’adresse presse@inserm.fr

Contact presse

Priscille Rivière

presse@inserm.fr

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share