Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Epidémie de gastro-entérites aigües sur la commune de Bourg Saint-Andéol (Ardèche)

Imprimer la liste
Share

L’Agence régionale de santé Rhône-Alpes confirme ce jour la survenue d’une épidémie de gastro-entérites sur la commune de Bourg Saint-Andéol, en Ardèche. Près de 300 cas ont été détectés.

Les symptômes auraient débuté en milieu de semaine dernière ; principalement des diarrhées, accompagnées ou non de fièvre, de douleurs abdominales et de vomissements. Le pic de l’épidémie semble être passé, mais quelques nouveaux cas surviennent encore.

Dès ce signalement, l’Agence régionale de santé Rhône-Alpes, en lien avec la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection de la population (DDCSPP), ont recherché les causes de ces gastro- entérites (eaux, alimentation…). Les premières analyses effectuées dans les selles des malades ont mis en évidence la présence de virus intestinaux. Les premiers résultats des analyses effectuées sur l’eau du réseau public se sont révélées conformes aux normes de potabilité.

Les investigations menées ne permettent pas, à ce jour, de conclure définitivement sur l’origine initiale de cette épidémie. L’enquête se poursuit.

Dans ce contexte, l’Agence régionale de santé Rhône-Alpes souhaite rappeler les recommandations d’hygiène à respecter.

La transmission des virus responsables de gastro-entérites aiguës se fait essentiellement par contacts inter- humains. Aussi, dès l’apparition des premiers signes (diarrhées ou vomissements notamment) et jusqu’à 8 jours après la guérison, le malade doit renforcer son hygiène personnelle et celle de son environnement :

• le lavage régulier des mains doit être systématique en rentrant chez soi, avant la préparation des repas, avant de prendre un repas et après être allé aux toilettes ;

• la friction régulière des mains est conseillée avec une solution hydroalcoolique de norme européenne EN 14476, efficace contre les virus ;

• les surfaces des locaux doivent être nettoyées avec des produits javellisés en particulier les plans de travail de la cuisine, les poignées de portes et les toilettes.

Les populations les plus fragiles sont les enfants de moins de 2 ans et les personnes immunodéprimées. En cas d’aggravation des symptômes, il est recommandé de consulter un médecin.

 

Contact presse

Magali COQUELIN

04 27 86 57 72

magali.coquelin@ars.sante.fr

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share