Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Santé et croissance pour les citoyens un troisième programme de santé ambitieux au service des citoyens européens.

Imprimer la liste
Share

« La crise financière a rendu plus pressante encore la nécessité d’améliorer l’efficacité de nos systèmes de santé. Plus que jamais nous devons concevoir la santé comme un investissement pour l’avenir, et non plus comme un coût ou une variable d’ajustement des budgets sociaux. Ce secteur doit constituer un levier de croissance, créateur d’emplois dans cette période de crise, et apparaître comme un véritable pilier de l’économie européenne », a déclaré Françoise Grossetête, rapporteur sur le programme « Santé et croissance pour les citoyens », suite à l’adoption de son rapport

à l’unanimité (63 voix en faveur, 0 contre, 0 abstention), aujourd’hui en commission de l’Environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire du Parlement européen.

« Doté d’un budget de 446 millions d’euros qui s’étaleront de 2014 à 2020, ce troisième programme d’action pluriannuel de l’Union européenne dans le domaine de la santé privilégiera un nombre restreint d’actions concrètes apportant une nette valeur ajoutée européenne à la santé des citoyens européens », a indiqué Françoise Grossetête.

« Ces financements devront impérativement être préservés dans le cadre des négociations budgétaires. J’en appelle à la responsabilité de nos gouvernements européens: la santé devrait être une priorité pour les chefs de gouvernement et non pas seulement pour les ministères de la santé », a souligné la députée européenne.

« J’ai aussi souhaité, et mes collègues parlementaires m’ont suivie, que le programme mette davantage l’accent sur les maladies liées au vieillissement », a-t-elle poursuivi. « Ces maladies touchent en effet de plus en plus de personnes (plus de 7 millions souffrent d’une forme de démence en Europe). Cela engendre de lourdes conséquences sanitaires, économiques et sociales. Il est impératif d’agir à la fois sur la prévention et l’innovation ».

« En préservant le plus longtemps possible la santé de l’individu et sa capacité à rester actif à la fois physiquement et socialement, nous pourrons aussi optimiser son impact positif sur la productivité et la compétitivité », a conclu Françoise Grossetête.

Les candidats potentiels aux financements seront les autorités nationales, les organismes publics et privés, les organisations internationales et les organisations non-gouvernementales par le biais du cofinancement.

Pour toute information: Françoise Grossetête, MdPE, tél.: +32-2-284-5952 Marion Jeanne, Service de presse et communications du Groupe PPE, Tél.: +32-479-840293

Notes aux Editeurs: Avec 271 Membres et 3 Membres observateurs de Croatie, le Groupe PPE est de loin le Groupe politique le plus important du Parlement européen.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share