Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Biologie médicale : le SDB relance les dossiers urgents auprès du ministère de la Santé

Imprimer la liste
Share

François Blanchecotte relance les dossiers de la biologie

Biologie médicale : le SDB relance les dossiers urgents auprès du ministère de la Santé

Paris, le 2 juillet 2012 – La parenthèse électorale est terminée. Il est urgent de sortir la biologie médicale de l’impasse dans laquelle elle se trouve. Pour relancer au plus vite les dossiers les plus urgents, François Blanchecotte, président du SDB, le premier syndicat des biologistes médicaux, a sollicité et obtenu, à cet effet, un rendez-vous au ministère de la Santé le vendredi 22 juin au matin, au lendemain de la nomination du gouvernement Ayrault 2. Parmi les dossiers abordés, on peut notamment citer celui de la facturation des examens transmis aux laboratoires spécialisés et de la nomination des représentants de biologistes médicaux aux URPS. « Sur l’ensemble des dossiers abordés, déclare François Blanchecotte à l’issue du rendez-vous, notre objectif est d’insuffler une nouvelle dynamique et naturellement d’œuvrer dans l’intérêt de tous les biologistes médicaux notamment, par notre force de proposition et nos éléments d’analyse qui attestent d’une dégradation objective de la situation tant des laboratoires que des services rendus aux patients dans le cadre de la politique de santé. Nous avons un devoir d’alerte. Les dossiers sont maintenant sur la table, nos propositions aussi. Certaines vérités sont rétablies. Nous attendons maintenant du concret des pouvoirs publics. Cela fait trop longtemps que rien ne bouge. C’est aux actes que l’on juge une politique. »

Désignation des biologistes médicaux dans les URPS. Rappelant que les biologistes médicaux sont les derniers professionnels de santé libéraux à ne pas avoir vu leurs URPS (Unions régionales de professions de santé) constituées, le SDB a exprimé son incompréhension devant les reports successifs de la publication de l’arrêté ministériel de désignation de leurs membres alors que divers chantiers nécessitant notre participation au travers des URPS et des FRPS, sont ouverts, ici et là, par des ARS. François Blanchecotte a rappelé que, conformément à la demande du ministère de la Santé et dans le respect des délais qui lui avait été imparti, le SDB avait fourni dès septembre 2011 la liste de ses membres désignés pour siéger dans chaque URPS et, en février dernier, une nouvelle fois, les éléments nécessaires à l’écriture de l’arrêté de désignation.  Le ministère a donné acte qu’il avait reçu l’ensemble des éléments attendus du SDB.

François Blanchecotte a souligné qu’en l’absence de déblocage de ce dossier, dans les meilleurs délais, le SDB se verrait contraint de durcir sa position et en conséquence, contesterait la constitution d’URPS ou des FRPS non légitime ainsi que les décisions irrégulièrement prises.

Facturation des examens transmis aux laboratoires spécialisés. Parmi les autres sujets abordés lors de cette séance de travail, ce dossier, technique mais essentiel, a été largement traité (il a notamment été noté que le ministère partageait l’analyse du décret 2011-2119 du 30 décembre 2011 développée par le SDB). François Blanchecotte a répété au ministère de la Santé la volonté du SDB et des biologistes médicaux de sortir « par le haut » en trouvant une solution satisfaisante pour tous. Des propositions permettant d’y parvenir ont été formulées par le SDB. En effet, le temps est à la mise en place d’une solution pérenne et efficace pour tous et non à la fragilisation du secteur de la biologie médicale par des initiatives inutiles qui divisent les différents acteurs et finissent parfois, comme c’est le cas dans ce dossier, par se retourner contre leurs initiateurs.

Sur l’ensemble des sujets traités lors de ce rendez-vous, François Blanchecotte a rappelé l’urgente nécessité de traiter, sans délai, les dossiers relatifs à la biologie médicale en intégrant pleinement la dimension médicale du biologiste médical et en mesurant bien les impacts en termes d’accès au soin et de santé publique des décisions prises. Le SDB a formulé des propositions, maintenant il attend des actes !

Contact Presse : LauMa communication

Laurent Mignon – Tél : 01 73 03 05 20 – laurent.mignon@lauma-communication.com – @laumacom

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share