Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Dépassements d’honoraires et secteur 2 : Réaction de l’Union des Chirurgiens de France (UCDF)

Imprimer la liste
Share

Au moment où le gouvernement veut contraindre l’exercice médical en secteur 2, l’Union des Chirurgiens De France (UCDF), qui rassemble l’ensemble des chirurgiens français, rappelle les grands principes qui guideront la négociation :

L’équité entre secteur 1 et secteur 2 : la première urgence est de trouver une solution équitable à proposer aux praticiens bloqués en secteur 1. C’est un principe de justice et d’équité, à diplômes et formations équivalents, les praticiens doivent pouvoir exercer dans le même secteur ;

La légitimité du secteur 2 du bloc opératoire : celui-ci est spécifique par son volume, son importance et par le retard tarifaire considérable accumulé depuis 30 ans. L’acte de chirurgie est spécifique, non répétitif, de haute technicité et de haute responsabilité. Il existe de nombreuses interventions remboursées par l’assurance maladie à moins de 200 euros ;

Le juste arbitrage : il faut revaloriser le tarif opposable des actes et inciter les complémentaires santé à mieux rembourser les compléments d’honoraires. Cette négociation devra être loyale et transparente entre les véritables acteurs concernés. Le problème n’est plus aujourd’hui lié à l’existence des compléments d’honoraires mais à leur remboursement ;

L’évolutivité des tarifs: toute nouvelle proposition devra la garantir. Les compléments d’honoraires ont permis aux chirurgiens de maintenir une offre de soins sur tout le territoire en garantissant les exigences de qualité et de sécurité, de faire face à l’augmentation croissante de leurs charges professionnelles et de pouvoir proposer à tous les patients l’accès aux innovations thérapeutiques et technologiques ;

Enfin la solidarité intergénérationnelle : elle devra être garantie afin de pouvoir accueillir les jeunes confrères dans les meilleures conditions.

La mobilisation de l’ensemble des chirurgiens sera totale sur ce sujet qui préoccupe l’ensemble de la profession et de la population.

Contact presse : Emeline Barbé – 06 87 76 17 23 – emeline@eb-conseil.net

Dr Philippe CUQ, Président de l’UCDF : 06 08 91 86 82

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share