Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Réorganisation et développement de l’offre de soins sur le Bassin d’Issoire (Puy-de-Dôme)

Imprimer la liste
Share

Une opération définie par le Plan Régional de Santé d’Auvergne (SROS- PRS 2012-2016) :

Le Plan Régional de Santé d’Auvergne, adopté le 6 Avril 2012, définit les principes directeurs de la réorganisation de l’offre de soins pour la Région Auvergne « C’est, en effet, à partir des besoins du patient, dans une logique de promotion de la santé, de prévention des pathologies et d’un parcours de soins intégré, que doit s’organiser l’offre de soins. Elle doit viser à promouvoir la fluidité des parcours de soins et faciliter l’accès aux diverses modalités de prise en charge, en les dotant d’une visibilité nouvelle, en supprimant les doublons et en identifiant les vides à combler. » (SROS-PRS 2012-2016, pp. 6 et 7)

La Bassin de Santé Intermédiaire d’Issoire, situé en périphérie de Clermont Ferrand, a bénéficié d’une croissance sensible de sa population sur ces dix dernières années (+ 0,6%en moyenne par an). Deux établissements de santé y sont implantés : le Centre Hospitalier qui met en œuvre des activités de Médecine, Chirurgie et Obstétrique et la Clinique des Sorbiers, qui a essentiellement une activité chirurgicale.

Ces deux établissements s’appuient sur des coopérations fortes avec des établissements clermontois. Le Centre Hospitalier, en Direction commune avec le CHU depuis 2008, a développé et renforcé ces dernières années, ses coopérations médicales. La Clinique des Sorbiers appartient au Groupe Médipartenaires, qui est propriétaire à Clermont Ferrand du Pôle Santé République.

Le Directeur Général de l’ARS, François Dumuis, a engagé des discussions avec les différents partenaires dans le but de clarifier la répartition des activités entre les deux établissements et de compléter et pérenniser l’offre de soins qu’ils mettent en œuvre.

Une réorganisation de l’offre permettant une plus grande visibilité des activités et un développement des emplois

Les discussions engagées ont abouti à la définition d’un Protocole d’accord entre les deux établissements. Ce Protocole sera signé ce jour, par les différents acteurs de l’opération, publics et privés, à l’issue du Conseil de surveillance du Centre Hospitalier, en présence de M. le Directeur Général de l’ARS.

Il entérine la réorganisation de l’offre de soins suivante :

– La Clinique des Sorbiers va convertir son activité de chirurgie générale en activité de soins de suite et de réadaptation. Elle deviendra donc l’unique opérateur de soins de suite du territoire. Le groupe Médipartenaires, son propriétaire jusqu’alors cède la clinique au groupe Orpea, qui s’implante donc sur le Territoire d’Issoire.

– Le Centre Hospitalier d’Issoire devient le seul opérateur de l’activité de chirurgie pour le bassin de santé intermédiaire. Il transfère son activité de Soins de Suite et de réadaptation et renforce, en contrepartie, sa capacité d’accueil en médecine, en développant une unité d’hospitalisation de court séjour gériatrique de 25 lits.

Le Centre Hospitalier se voit dans le même temps garantir l’accès à l’activité de soins de suite et de réadaptation à hauteur de 30 lits par une convention spécifique avec la clinique.

Cette recomposition de l’offre de soins, dont la mise en œuvre est prévue pour Janvier 2013, devra permettre le maintien de l’effectif soignant du Centre Hospitalier dans les activités considérées.

Le développement de l’activité de SSR dans le bassin intermédiaire de santé permettra de maintenir le personnel actuel de la Clinique des Sorbiers et devra même conduire à la création de postes à hauteur d’environ 30 emplois, au sein du groupe Orpéa.

Cette opération permet donc la consolidation d’une offre de soins de proximité sur le Bassin de Santé Intermédiaire d’Issoire tout en facilitant la recomposition de l’offre de chirurgie autour de l’hôpital d’Issoire.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share