Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Pour le Syndicat des Biologistes, une revalorisation s’impose pour préserver une offre de soins de qualité et de proximité

Imprimer la liste
Share

Tarifs des actes de biologie médicale : pour le SDB, une revalorisation s’impose 
pour préserver une offre de soins de qualité et de proximité

Le Syndicat des biologistes, premier syndicat de biologistes libéraux, demande d’urgence la revalorisation des tarifs de biologie médicale, seul moyen de stopper à temps la dégradation de l’offre de biologie médicale. En effet, la baisse constante des tarifs depuis six ans se traduit, pour les cinq premiers mois de l’année, par une diminution des dépenses de biologie de -2,3 %. Si c’est certainement une bonne nouvelle pour le directeur de l’Assurance maladie, ce ne l’est pas pour les patients.

Baisse des tarifs + hausse des charges = dégradation de l’offre aux patients. La baisse des dépenses de ces derniers mois est concomitante de la hausse des charges des laboratoires, lesquels doivent faire face à de nouvelles obligations, en particulier à des restructurations. Le SDB tire le signal d’alarme. Comme l’étude économique qu’il a commandée au cabinet Astérès le démontre, la biologie médicale est au bord de la rupture. Le système de santé français va bientôt devoir faire avec une diminution conséquente du nombre de laboratoires sur le territoire, provoquant une forte croissance des inégalités d’accès et des risques accrus quant à la fiabilité et à la qualité des analyses, les échantillons voyageant mal.

La dangereuse posture de l’Assurance maladie. Alors que les preuves de ce dangereux affaiblissement des laboratoires médicaux qu’annonce le SDB depuis des mois se font de plus en plus évidentes, l’Assurance maladie s’apprête à proposer une nouvelle baisse des tarifs de biologie en 2013 de l’ordre de 150 millions d’euros en dépenses remboursées (environ 200 millions d’euros en dépenses remboursables).

En effet, parmi les 2,2 milliards d’euros d’économies que l’Assurance maladie suggère de faire au Gouvernement en 2013, dans son Rapport annuel sur les charges et produits de l’Assurance maladie pour 2013, elle propose un « ajustement des tarifs des professionnels de santé » à hauteur « de 150 millions d’euros ». Il n’aura échappé à personne que sous couvert de l’appellation générique « professionnels de santé », il ne s’agirait en fait que des biologistes médicaux libéraux. Une proposition inacceptable et totalement irresponsable au regard de l’offre de soins et d’un secteur qui a déjà beaucoup contribué aux efforts de maîtrise des dépenses de santé.

Une année supplémentaire de baisse de nos tarifs, qui serait la septième consécutive, serait impensable, insupportable, injustifiée et vécue comme une agression caractérisée envers une profession centrale dans le diagnostic médical. Elle appellerait, de la part du SDB, une mobilisation générale de toutes les composantes de la biologie pour s’y opposer à tout prix en usant de toutes les mesures possibles.

« Quand les pouvoirs publics comprendront qu’il faut arrêter les politiques comptables aveugles vis-à-vis de la biologie médicale ? s’interroge François Blanchecotte, président du SDB. Comme le SDB le propose depuis des mois, il est temps de travailler sérieusement à des plans pluriannuels de dépenses ainsi qu’à des actions de lutte contre les actes inutiles et redondants. »

Contact Presse : LauMa communication

Laurent Mignon – Tél : 01 73 03 05 20 – laurent.mignon@lauma-communication.com – @laumacom

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share