Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Prévention du suicide en Haute-Normandie

Imprimer la liste
Share

Avec 10 000 morts par an et 160 000 tentatives en France, le suicide représente un véritable enjeu de santé publique.

La Haute–Normandie reste caractérisée par des taux parmi les plus élevés de l’hexagone. Même si une baisse est constatée sur les vingt dernières années, la région observe, sur la période 2005-2008, des taux de décès par suicide de 34.8/100.000 pour les hommes et de 10.22/100.000 pour les femmes, supérieurs aux moyennes nationales (23,5/100.000 pour les hommes et 7,8/100.000 pour les femmes).

Les actions

Depuis les années 2000, les autorités sanitaires régionales ont déployé une stratégie reposant sur la sensibilisation et la formation des professionnels et des bénévoles. Cette sensibilisation a pour vocation

␣ d’aider à dépasser les idées reçues en matière de suicide, ␣ de construire une culture commune ␣ et de permettre, aux personnes exposées au cours de leur activité professionnelle, de

repérer la crise suicidaire et de connaître la conduite à tenir dans ce cadre sans se substituer aux professionnels soignants.

Dans son Schéma Régional de Prévention 2012/2017, l’Agence Régionale de Santé, en lien avec le comité de pilotage régional suicide, a réaffirmé cette stratégie. Les actions seront déployées en priorité

– sur les territoires de Dieppe, Evreux-Vernon ayant les taux de mortalité par suicide les plus importants,

– en direction des professionnels ayant vocation à prendre en charge les typologies de publics les plus vulnérables (personnes détenues, personnes âgées,…).

Sur cette période, un effort en direction des professionnels de santé des services d’urgence sera réalisé. Afin de favoriser les orientations et le travail inter-partenarial, un annuaire, destiné aux professionnels et aux usagers, recensera les ressources en matière de prise en charge sur chaque territoire de santé.

Concernant l’offre de soins, l’objectif principal est la mise en place de protocoles de prise en charge conjoints entre les services d’urgence et les unités de prise en charge psychiatrique générale et infanto-juvénile

Enfin, la prévention du suicide trouve également sa pertinence dans le développement et la consolidation de structures d’écoute de première ligne dédiées aux adultes et aux adolescents. L’Agence Régionale de Santé soutient et favorise le travail en réseau de dispositifs comme les Maisons des Adolescents et de l’ensemble des structures développant de l’écoute téléphonique.

Pour plus d’informations sur les structures et les ressources en région, consultez le site de l’ARS de Haute-Normandie www.ars.haute-normandie.sante.fr

 

Contact Presse :

Sandrine GAUTIER – 02.32.18.31.61 Courriel : ars-hnormandie-communication@ars.sante.fr

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share