Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Communiqué de presse relatif à la vaccination contre les infections invasives à méningocoque : « Bien vacciné, bien protégé ! »

Imprimer la liste
Share

Depuis 2003, la Seine-Maritime puis la Somme ont connu une situation d’hyperendémie d’infections invasives à méningocoque (méningites et purpura fulminans) due à la dissémination d’une souche particulière de groupe B dénommée B:14. Ces infections sont très sévères, parfois mortelles ou responsables de séquelles ; elles affectent principalement les enfants, adolescents et adultes jeunes (au delà une protection naturelle se crée).

Depuis 2006, une campagne de vaccination est organisée avec le vaccin MenBvac® dans trois zones particulièrement touchées : Dieppe et ses environs, l’Est du département de Seine- Maritime et l’Ouest du département de la Somme [1].

Le vaccin a fait la preuve de son efficacité et de sa bonne tolérance.

Une telle vaccination apporte un bénéfice non seulement individuel (diminution du risque de développer la maladie) mais aussi collectif (un nombre important de sujets vaccinés dans une zone donnée permet de limiter la circulation de la bactérie et de diminuer le nombre de nouveaux cas).

Cependant, les dernières données incitent à la vigilance :

  • si le nombre de cas annuels d’infections invasives à méningocoque a nettement baissé par rapport au début de l’hyperendémie, la souche B:14 reste particulièrement présente dans la région, essentiellement sur les cantons situés au nord-est du département de Seine-Maritime et dans les cantons de la Somme.
  • la couverture vaccinale (pourcentage de sujets ayant un schéma complet) est insuffisante pour limiter l’apparition de nouveaux cas ;
  • les études d’immunogénicité (par prise de sang) ont montré qu’une quatrième dose de vaccin est nécessaire pour un effet durable.

    Aussi, il est instamment rappelé la recommandation que l’ensemble des sujets âgés de 2 mois à 24 ans des cantons concernés reçoivent quatre doses de MenBvac®, ce qui implique :

    • de compléter le schéma vaccinal pour ceux n’ayant reçu que trois doses (et a fortiori pour ceux n’en ayant reçu que deux voire une) ;
    • d’initier la vaccination pour ceux ne l’ayant pas encore reçue (notamment les nouveaux arrivants et les nourrissons).

      La vaccination par MenBvac® peut désormais être réalisée par les médecins de ville (généralistes, pédiatres) des zones concernées, à coté du dispositif initialement mis en place et qui se poursuit (dans les centres de vaccination B14 et dans les établissements scolaires). Pour améliorer l’accès à la vaccination sur le territoire concerné, des séances de vaccination supplémentaires ont été programmées dans le centres de vaccination et deux nouveaux centres sont organisés dans les hôpitaux de Gournay-en-Bray et d’Eu.

Par ailleurs, comme dans tout le reste de la France, une vaccination contre le méningocoque C est recommandée à tous les sujets de 1 à 24 ans (schéma à une seule dose apportant une protection prolongée pour l’ensemble des méningocoques de groupe C, ceux-ci étant en cause dans un tiers des cas français).

Les infections invasives à méningocoque sévissant principalement durant la période froide, il est particulièrement important de compléter les vaccinations dès cet automne.

Le vaccin MenBvac® est mis à disposition à titre gracieux ; le vaccin contre le méningocoque C est disponible en pharmacie et remboursé par la sécurité sociale.

 

Pour d’avantage d’informations, notamment sur les lieux de vaccination :

appelez le 0820.30.00.60
ou consultez le site www.info-meningite.fr

 

[1] Cantons concernés en Seine-Maritime : Argueil, Aumale, Blangy-sur-Bresle, Bacqueville-en-Caux, Dieppe-est, Dieppe-ouest, Eu, Envermeu, Forges-les-Eaux, Gournay-en-Bray, Londinières, Longueville-sur-Scie, Neufchâtel- en-Bray et Offranville – cantons concernés dans la Somme : Ault, Friville-Escarbotin, Gamaches et Saint-Valéry- sur-Somme

 

Contact Presse : Sandrine Gautier – 02.32.18.31.61 Courriel : ars-hnormandie-communication@ars.sante.fr

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share