Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

L’institut de cancérologie Gustave Roussy reçoit le label « Culture et Santé en Ile-de-France »

Imprimer la liste
Share

 Villejuif, mercredi 31 octobre 2012 – L’Institut Gustave Roussy a reçu, mercredi 24 octobre, le label « Culture et Santé en Ile-de-France » pour ses actions à destination des patients et de leurs proches dans le domaine culturel. 

Il s’agit de la première campagne de labellisation de l’Agence Régionale de Santé (ARS) et de la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) d’Ile-de-France. Cette distinction a pour objectif d’inciter les établissements hospitaliers à promouvoir les pratiques artistiques à destination des patients et à les valoriser par des évènements dans ou hors de l’hôpital. Le label a été décerné à 9 candidats sur 21 postulants,  pour une durée de 3 ans (2013-2015). 

Des actions culturelles variées pour « Mieux Vivre » à l’hôpital

L’Institut Gustave Roussy est impliqué de longue date dans le développement d’activités hors soins, notamment artistiques et culturelles, qui contribuent à l’amélioration du bien-être des patients hospitalisés en favorisant l’expression et en offrant un temps de répit hors de la maladie.

Ces actions sont regroupées depuis 2012 au sein du pôle « L’Art à l’hôpital » du programme « Mieux Vivre le Cancer » et concernent :

  • ·         un atelier d’écriture et de poésie : initié en pédiatrie puis élargi à différents services adultes, il a donné lieu, en juin dernier, à un spectacle « Les mots impatients hors les murs », organisé en partenariat avec le Conservatoire de Villejuif ;
  • ·         un atelier de théâtre proposé depuis octobre 2012 aux patients en collaboration avec l’association Eklosion ;
  • ·         le programme « Un piano à l’hôpital » : il consiste à offrir aux patients en attente de consultation, des temps musicaux grâce à des pianistes extérieurs ou des patients mélomanes. Quelques concerts exceptionnels ont été organisés avec des professionnels de renom : les pianistes Anne Queffelec en 2011 et Brigitte Engerer en 2012 ;
  • ·         un atelier d’arts plastiques en pédiatrie, ouvert depuis 1994 ;
  • ·         des ateliers et moments musicaux avec l’association Musique et Santé en pédiatrie.

S’y ajouteront prochainement :

  • ·         un atelier de création musicale assistée par ordinateur pour les patients adolescents et jeunes adultes, en partenariat avec le Conservatoire de Villejuif ;
  • ·         la reconduction du spectacle « Les mots impatients hors les murs » en 2013 ;
  • ·         des rencontres littéraires à destination des patients hospitalisés. 

Le programme « Mieux Vivre le Cancer », rattaché aux soins de support

Au-delà des soins de support fondamentaux (lutte contre la douleur, prise en charge nutritionnelle, prise en charge psychologique, soins palliatifs, service social, masso-kinésithérapie,…), leDépartement des Soins de Support de Gustave Roussy propose de nombreuses actions de soutien et d’accompagnement des patients hors du parcours de soin traditionnel qui contribuent autrement à l’amélioration du bien-être des patients hospitalisés. Ceux-ci font partie du programme « Mieux Vivre le Cancer » mis en place avec la collaboration de diverses associations. Il regroupe quatre pôles :

  • « Bien-être, esthétique et image de soi », permettant la prise en compte des répercussions esthétiques et corporelles de la maladie et des traitements (socio-esthétiques, techniques complémentaires de lutte contre le stress, relaxation…) ;
  • « L’Art à l’hôpital », qui a pour objectif de favoriser l’expression et de contribuer à la réhabilitation de l’individu ;
  • « Accompagnement », qui soutient l’accompagnement sous toutes ses formes, notamment tel qu’il peut être apporté aux patients via les associations de bénévoles ;
  • « Innovation », pôle destiné à soutenir l’émergence de nouvelles pratiques avant leur intégration parmi les fondamentaux des soins de support (activité physique par exemple, avec la Fédération Nationale CAMI Sport et Cancer).

Ces soins non conventionnels contribuent à améliorer la qualité de vie des patients pendant l’hospitalisation, à offrir des occasions d’échanges et à humaniser la perception de l’hôpital. L’art et la culture sont utilisés dans ce contexte comme source possible d’émotion, d’évasion, d’apaisement, de réconfort et de partage, dégagée de toute visée thérapeutique et d’ouverture de l’hôpital vers la ville.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share