Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Le bassin de Châteaulin va se doter d’une offre plus importante de prise en charge des personnes handicapées vieillissantes

Imprimer la liste
Share

Dans un courrier adressé le 7 novembre au Directeur général de l’ARS Bretagne, la Caisse nationale de la santé et de l’autonomie (CNSA) vient de confirmer l’octroi de crédits pérennes correspondant à la création de 18 nouvelles places pour la prise en charge des personnes âgées dépendantes dans le bassin de Châteaulin.

Cette allocation exceptionnelle vient s’ajouter aux programmations pluriannuelles de créations de nouvelles places et de médicalisation des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).

De nouvelles places pour les personnes handicapées vieillissantes

A l’issue de l’appel à projets prévu par les textes, qui sera lancé très prochainement, ces 18 nouvelles places devraient venir conforter le projet de reconstruction de l’EHPAD de la Ville- Jouan à Châteaulin, déjà fort de 62 places, mais dont la situation en zone inondable oblige à une reconstruction sur un site offrant davantage de sécurité pour l’ensemble des résidents et des personnels.

Ces 18 places supplémentaires auront pour vocation de favoriser l’accueil et l’hébergement de personnes handicapées vieillissantes, avec une prise en charge et un projet de vie adaptés. Cette démarche d’origine parlementaire a été soutenue par la ville de Châteaulin, le conseil général du Finistère et l’ARS Bretagne.

Un arbitrage national qui reconnaît un projet abouti

Par ailleurs, le projet initial de création d’un établissement dans la commune voisine de Port- Launay, avec un financement issu du même fonds exceptionnel, a fait l’objet depuis 18 mois d’intenses travaux de définition afin de répondre aux réels besoins de la population entre les promoteurs, les collectivités territoriales et les acteurs du système de santé, tout en tenant compte des plans et schémas de programmation existants.

A ce jour, ce projet de création n’a pas pu être finalisé dans toutes ses composantes, en particulier son pilotage et sa dimension foncière. Les autorités ministérielles ont donc eu le souci de mobiliser la totalité des crédits 2012 au financement de projets aboutis, sur l’ensemble du territoire national.

Contact Presse :
ARS Bretagne
Pôle communication
Aurélien Robert – Chargé de communication
02 22 06 72 64
aurelien.robert@ars.sante.fr

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share