Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Communiqué sur la journée nationale du 15 novembre 2012: « Faut il réinventer l’hôpital local? »

Imprimer la liste
Share

Le 15 novembre 2012 l’AGHL (Association Nationale des Médecins Généralistes des Hôpitaux Locaux), la FHF et la MSA ont co-organisé, à Paris, une journée de réflexions et d’échanges autour d’une question : Faut-il réinventer l’hôpital local ? 150 médecins, soignants, directeurs, institutionnels venus de toutes la France ont participé à cette journée.

Les trois tables rondes ont  souligné le lien profond entre médecine générale, soins primaires et offre de soins de 1er recours hospitaliers.  L’intervention des généralistes dans les hôpitaux relève de leur mission de soins primaires.

Les travaux ont mis en évidence les effets de la disparition de la notion d’« hôpital local » depuis l’application de la loi HPST. Ainsi, pour consolider et développer leurs missions spécifiques basées sur un parcours de proximité du patient qui soit gradué, des évolutions sont-elles nécessaires :

– Faire reconnaitre une nouvelle entité juridique spécifique pour ces établissements hospitaliers, fortement ancrés dans leur bassin de vie avec une mission particulière d’offre et d’organisation des soins primaires, tant pour les activités ambulatoires que sanitaires (lits de médecine, de SSR, d’USLD) ou médico-sociaux,

– Faire évoluer les modalités de financement  de ces établissements en prenant en compte leurs activités, les  missions d’intérêt générales qu’ils effectuent, notamment pour leur contribution à l’organisation des soins primaires, et en intégrant des financements basés sur l’optimisation du parcours des patients,

– Adapter les procédures de certification, tenant en compte des spécificités des missions et du fonctionnement de ces établissements,

– Promouvoir la création de pôles et maisons de santé pluridisciplinaire adossés aux hôpitaux locaux, permettant une continuité de prise en charge de soins primaires pour les usagers et une mixité d’activité (ville-hôpital) pour les professionnels de santé intervenants,

– Faire de l’hôpital local un lieu de stage et de formation validant pour les internes de médecine générale,

– Encourager la création de Comités Techniques Régionaux COTER « hôpitaux locaux »,

Parallèlement, le modèle de fonctionnement médical basé sur l’intervention de médecins généralistes dans les hôpitaux locaux doit pouvoir être modélisé et étendu dans d’autres établissements de santé, dans une graduation adaptée et pertinente  des prises en charge.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share