Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Communiqué de presse de la mairie de Paris sur la journée mondiale de lutte contre le sida

Imprimer la liste
Share

La Ville de Paris se mobilise depuis plus de dix ans au nom d’un combat qui reste capital. Aujourd’hui en France, selon le dernier Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) :

  • 6.500 personnes sont nouvellement infectées chaque année par le VIH ;
  • la moitié d’entre elles est dépistée trop tardivement ;
  • 40.000 ignorent qu’elles sont infectées par le VIH (estimation moyenne).
Paris reste la ville la plus touchée par l’épidémie, avec un taux de découvertes de séropositivité 5 fois plus élevé que la moyenne nationale.
Les jeunes sont de moins en moins nombreux à considérer le préservatif comme un contraceptif efficace et de plus en plus nombreux à penser que la transmission du virus reste possible malgré l’utilisation de préservatifs lors de rapports sexuels (selon enquête KAPB 2010).
Dans ce contexte, la Ville de Paris se mobilise au nom d’un combat qui reste capital.

A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida du 1er décembre, la Ville mène de nombreuses actions, avec notamment :

  • une nouvelle campagne de communication : « ceci n’est pas un accessoire » du 28 novembre au 11 décembre sur le réseau d’affichage municipal. C’est le visuel d’Hugues Opter, étudiant en 2e année, qui a été retenu dans le cadre du concours organisé (depuis 2009) par la Ville auprès des élèves de l’Ecole Professionnelle Supérieure d’Arts Graphiques et d’Architecture (EPSAA).
  • l’opération « Café capote » à partir du 28 novembre : plus de 300 cafés partenaires distribueront 160 000 préservatifs et 40 000 sous bocks avec l’identité visuelle « café capote » dans les établissements volontaires, en lien avec les mairies  des 3ème, 4ème, 9ème, 10ème, 12ème, 13ème, 14ème, 18ème, 19ème et  20ème arrondissements ;
  • « Paris Capotes Création » : un concours ludique et utile pour inciter les jeunes à se protéger dans une période où l’usage du préservatif est délaissé. Lancé le 13 septembre dernier, ce concours  de design de pochette de préservatifs  a connu un grand succès avec 350 visuels proposés. La remise des prix aura lieu mercredi 28 novembre à 17h30 à l’Hôtel de Ville ;
  • l’exposition « Rubans » du 24 novembre au 3 décembre (au Viaduc des Arts – avenue Daumesnil – Paris 12ème), organisée par  l’association « Dessine l’Espoir » en partenariat avec les Artisans du Viaduc des Arts : 16 000 préservatifs personnalisés avec les créations des artisans du Viaduc des Arts seront distribués.
Le programme complet de toutes les actions menées dans les arrondissements est disponible sur le site Paris.fr.

Tout au long de l’année, la Ville de Paris s’engage dans la lutte contre le Sida auprès des Parisiens :

  • en consacrant plus d’1,2 million d’euros par an à une vingtaine d’associations spécialisées pour leurs actions à Paris et en France ;
  • en distribuant des préservatifs masculins et féminins auprès des associations et lors de grands événements (Marche des fiertés, Paris Plage, Solidays, etc.). En 2011 : plus de 500.000 préservatifs gratuits ont été distribués ;
  • en implantant des distributeurs de préservatifs à bas prix dans les équipements sportifs de plusieurs arrondissements de Paris ;
  • en menant des actions de prévention ciblées à destination des personnes les plus directement exposées au risque de contamination (notamment les gays, les femmes migrantes et les prostitués).
A noter : la Ville de Paris est la première collectivité locale qui a renforcé son offre de dépistage VIH-sida en proposant des tests rapides d’orientation diagnostique (TROD) : en les organisant au Centre Médico-social du Figuier (depuis septembre 2011) et en soutenant les projets «Check Point » du Kiosque Info Sida (depuis 2010).

Depuis 2001, la Ville de Paris s’engage dans la lutte contre le Sida en Afrique
Afin d’enrayer la propagation de la maladie et d’assurer l’accès aux traitements à tous ceux qui en ont besoin d’ici 2015, conformément aux Objectifs du Millénaire pour le Développement, la Ville de Paris a soutenu plus de 50 programmes depuis 2001 dans plus de 20 pays d’Afrique (notamment francophones), pour un montant global de plus de 18,5 millions d’euros. En 2012, la Ville de Paris apporte son soutien à 30 projets pour un montant de plus de 2 millions d’euros.
Outre les 500.000 personnes sensibilisées sur la pandémie et la prévention, ce sont cette année encore plus de 50.000 personnes (adultes et enfants) affectées par le VIH qui ont pu bénéficier d’une aide médicale ou psychosociale grâce aux financements de la Ville.

Les conclusions de la 19ème Conférence internationale sur le Sida qui s’est tenue à Washington en juillet dernier  soulignent que la maladie continue de progresser partout dans le monde et reste une priorité de santé publique. La prévention demeure donc un enjeu majeur dans le monde qui ne peut être efficace si les personnes infectées ou affectées par le Sida font l’objet d’exclusions et de discriminations. Aujourd’hui, une vingtaine d’Etats continue de refuser l’entrée ou le séjour aux personnes séropositives sur leur territoire, malgré les principes universels de défense des droits de l’Homme.
Depuis dix ans, la lutte contre le sida a bénéficié de nombreuses avancées mais l’épidémie reste à ce jour une urgence de santé publique.A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le Sida, la Ville de Paris appelle les Etats à adopter des politiques tolérantes à l’égard des personnes séropositives présentes sur leurs territoires ou souhaitant y entrer, et à l’égard des populations vulnérables (notamment les minorités sexuelles), afin de contribuer aux efforts déployés par la communauté internationale, et en particulier l’ONUSIDA, pour faire reculer cette pandémie.

Contact presse
Service de presse : 01 42 76 49 61

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share