Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Débat « Proposition de loi sur l’expérimentation des maisons de naissance : l’importance d’une alternative à la prise en charge standardisée des grossesses et des accouchements » (Paris)

Imprimer la liste
Share

Muguette DINI, Sénatrice UDI-UC du Rhône, et Marie Josée Keller, Présidente du Conseil national de l’Ordre des sages-femmes, organise une conférence de presse le jeudi 7 février 2013 à 9h45 : « Proposition de loi sur l’expérimentation des maisons de naissance : l’importance d’une alternative à la prise en charge standardisée des grossesses et des accouchements »

Elles seront entourées de :

Dominique Porret, ancienne présidente de l’Ordre des sages-femmes du Québec ayant exercé en maison de naissance

Anne Morandeau, sage-femme exerçant au CALM (Comme à la maison), structure inspirée du modèle « maison de naissance »

Catherine Bernard, présidente de l’association du CALM et membre du Collectif Interassociatif autour de la naissance (CIANE)

Lieu : Palais du Luxembourg – Salle Monnerville – 26 rue de Vaugirard, 75006 Paris (Se munir d’une pièce d’identité)

Contexte : 

Ancienne présidente de la Commission des Affaires sociales du Sénat, Sénatrice centriste du Rhône, Muguette DINI s’est toujours engagée à défendre les femmes. Ainsi, elle a déposé, en mai 2011, une proposition de loi autorisant l’expérimentation des maisons de naissance. Il s’agit de proposer aux femmes, une nouvelle forme de prise en charge de la grossesse et de l’accouchement comportant une moindre médicalisation. Cette possibilité répondrait à une demande forte et récurrente de femmes et d’associations. Ce texte viendra en discussion au Sénat, le 28 février prochain.

Les maisons de naissance sont des structures où les sages-femmes réalisent l’accompagnement global de leurs patientes : suivi de grossesse, accouchement, suites de couches.

Déjà présentes dans de nombreux pays, elles ont démontré leurs bénéfices tant en termes de satisfaction des femmes que d’économies ou de sécurité.

En France, certains projets de naissance se heurtent à la standardisation imposée par les protocoles des maternités. Aussi, l’ouverture des maisons de naissance offrirait-elle une alternative aux usagers dont les souhaits n’ont pas été respectés.

Les femmes pouvant être admises en maison de naissance sont au préalables sélectionnées et ne doivent présenter aucune pathologie et aucun risque avéré. Disposant d’un équipement médical, les maisons de naissance seraient attenantes à une maternité afin de permettre un transfert immédiat en cas de situation d’urgence.

Contact presse : 

Géraldine Squenel – Responsable de la communication et des relations presse
Groupe UDI-UC – Sénat
Tél. : 01 42 34 30 58 – Portable : 06 23 98 42 23 – Mél : g.squenel@udi.senat.fr

Joëlle HELENON – Collaboratrice parlementaire de Muguette DINI
Tél. : 01 42 34 29 85 – Portable : 06 27 46 29 00 – Mél : m.dini@senat.fr

Retrouvez toute l’actualité du groupe : www.udi-uc-senat.fr

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share