Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Implants mammaires PIP : organisation du dispositif en région Centre

Imprimer la liste
Share

Afin d’adapter l’organisation du dispositif mis en place par le ministère en charge de la santé permettant aux femmes porteuses de prothèses qui le souhaitent d’avoir recours à une explantation préventive, l’ARS du Centre met à leur disposition la liste des établissements de santé publics ou privés détenteurs d’une autorisation de chirurgie en région Centre.

La liste des établissements est consultable sur le site Internet de l’ARS du Centre

www.ars.centre.sante.fr

Un numéro est également disponible pour obtenir des informations concernant cette liste d’établissements, du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 16h00 02 38 77 32 32

Pour toute question relative aux prothèses mammaires PIP, un numéro vert national est mis à disposition, ce service est accessible du lundi au samedi de 9h00 à 19h00

0800 636 636

Nous vous invitons également à consulter les recommandations du Ministère en charge de la santé sur www.sante.gouv.fr et de l’Afssaps sur www.afssaps.fr

Rappel

Actualisation des recommandations :

Le 23 décembre dernier, Xavier BERTRAND, ministre du travail, de l’emploi et de la santé, et Nora BERRA, secrétaire d’Etat chargée de la Santé, actualisaient les recommandations de prise en charge des femmes porteuses de prothèses PIP.

A titre préventif et sans caractère d’urgence, l’explantation des prothèses, même sans signe clinique de détérioration de l’implant est proposée aux femmes concernées. Il est recommandé aux patientes concernées de contacter en premier lieu le chirurgien ou l’établissement qui les a opérées.

ARS du Centre 131 rue du faubourg Bannier – BP 74409 – 45044 Orléans Cedex 1 Tél. : 02 38 77 32 32 / Fax : 02 38 54 46 03 www.ars.centre.sante.frLes ministres chargés de la santé ont donc décidé de renforcer les recommandations émises par l’Afssaps :

· Les femmes porteuses d’une prothèse mammaire doivent vérifier la marque de cette prothèse sur la carte qui leur a été remise. En l’absence de carte, elles doivent contacter leur chirurgien, ou à défaut, l’établissement où a été pratiquée l’intervention. · Les patientes porteuses de prothèses PIP doivent consulter leur chirurgien. A cette occasion, une explantation préventive même sans signe clinique de détérioration de l’implant leur sera proposée. Si elles ne souhaitent pas d’explantation, elles doivent bénéficier d’un suivi par échographie mammaire et axillaire tous les 6 mois.

· Toute rupture, toute suspicion de rupture ou de suintement d’une prothèse doit conduire à son explantation ainsi qu’à celle de la seconde prothèse · Avant toute explantation, quel que soit son motif, un bilan d’imagerie (incluant une mammographie et échographie mammaire et axillaire) récent doit être disponible.

La prise en charge par l’Assurance Maladie

L’explantation Les frais liés à l’explantation éventuelle, incluant l’hospitalisation, sont pris en charge par l’Assurance Maladie dans les conditions détaillées sur le site de l’Assurance Maladie consultable à l’adresse suivante : http://www.ameli.fr/assures/soins-et-remboursements/combien-serez-vous- rembourse/implants-mammaires.php

La réimplantation S’agissant de femmes relevant d’une chirurgie reconstructrice post cancer du sein, la pose d’une nouvelle prothèse est également remboursée. En ce qui concerne les femmes pour lesquelles l’implantation initiale a été réalisée dans un but esthétique, l’installation d’un nouvel implant ne sera pas prise en charge par l’Assurance Maladie.

Contacts Presse : Ségolène Chatelin : 02 38 77 39 00 Mathieu Mercier : 02 38 77 31 23 ars-centre-communication@ars.sante.fr

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share