Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Démographie médicale : la CSMF condamne la vision coercitive de la Cour des Comptes

Imprimer la liste
Share

Démographie médicale : La CSMF condamne la vision coercitive de la Cour des Comptes


La CSMF, premier syndicat médical français, a pris connaissance du rapport de la Cour des Comptes sur l’application des lois de financement de la sécurité sociale.

La CSMF condamne très sévèrement la recommandation de la Cour des Comptes concernant la démographie médicale, qui suggère au Gouvernement de réduire les inégalités de répartition des médecins sur le territoire par des mesures contraignantes. La CSMF y voit le fruit d’une approche comptable irresponsable et d’une méconnaissance totale de ce dossier.

La CSMF rappelle son opposition à l’introduction de mesures coercitives dont le seul effet serait, au contraire, de précipiter les difficultés démographiques en supprimant toute attractivité à l’exercice libéral alors que celui-ci connait déjà une crise de vocation très forte chez les jeunes confrères. Prendre le risque de créer des contraintes supplémentaires alors que les problèmes d’accès aux soins sont très limités, puisque 95% des Français ont accès aux soins de proximité en moins de 15 minutes comme l’a démontré une récente étude de l’IRDES (n° 164 – Avril 2011), serait contraire aux intérêts des patients.

D’autre part, la CSMF souligne que les mesures incitatives revêtaient jusqu’à présent un caractère symbolique et étaient quasi confidentielles puisque l’Assurance Maladie ne les a pas fait connaître à ceux qui pouvaient y prétendre. En revanche, dans les secteurs où ces aides ont pu être déployées, non seulement le tissu médical a été préservé et maintenu, mais, surtout, il a progressé au détriment des zones sur-denses.

La CSMF considère comme extrêmement positives les mesures contenues dans la nouvelle convention médicale car elles présentent un caractère incitatif fort tant au niveau du revenu du praticien que de l’investissement dans le fonctionnement du cabinet.

Aussi, la CSMF demande au Gouvernement de faire confiance à la Convention médicale pour apporter une réponse aux territoires qui connaissent des difficultés (4% des communes dans lesquelles vit 1% de la population française), plutôt qu’aux comptables de la Cour des Comptes.


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share