Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

L’AMUF souligne le rôle essentiel de la régulation médicale assurée par des médecins spécialistes de médecine d’urgence (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

L’AMUF s’associe à la SFMU ainsi qu’aux sociétés savantes non urgentistes (SRLF, SFAR, SF Cardiologie, SFETD, SFNV) pour souligner le rôle essentiel de la régulation médicale assurée par des médecins spécialistes de médecine d’urgence. Cette régulation garantit la qualité de prise en charge des urgences médicales et la meilleure orientation possible des patients selon leur pathologie.Ce modèle de prise en charge ne peut et ne doit pas être mis en cause.

C’est dans ce cadre que l’AMUF est donc confortée dans ses propositions qui visent à moderniser et à favoriser l’efficience de la prise en charge préhospitalière des urgences :

– Amélioration de la collaboration avec les sapeurs-pompiers avec un échelon commun d’organisation opérationnel : le département ;
– Mise en commun des centres de réception des appels ;
  • Une formation commune des assistants de régulation permettra d’orienter au mieux les appels médicaux vers la régulation médicale et les appels sapeurs-pompiers vers les effecteurs sapeurs-pompiers ;
  • Amélioration de la collaboration entre médecins et sapeurs-pompiers travaillant ensemble avec le même objectif : proposer la meilleure prise en charge des besoins médicaux ou non médicaux de la population ;
– Mise en commun de moyens évitant une facturation entre services publics qui ne peut être qu’inflationniste dans un contexte de maîtrise des dépenses ;

– Augmentation rapide du nombre de médecins urgentistes formés en adaptant l’accès à notre spécialité aux besoins de la population dans les territoires en maintenant et développant un réseau d’hôpitaux de proximité en lien avec la médecine de ville.

L’AMUF s’associe donc à l’analyse de la SFMU tout en formulant des propositions innovantes pour moderniser une prise en charge plus efficiente des urgences. L’organisation actuelle a malheureusement récemment montré ses limites.L’AMUF se veut être le moteur de cette modernisation et se doit de faire partager son expérience de terrain.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share