Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

CAP DH 5 juillet 2018, suite (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Mme Courrèges, Directrice Générale de l’Offre de Soins, a souhaité apporter des réponses aux différents points que nous avons soulevés, en particulier celui de l’amendement gouvernemental sur l’ouverture des emplois de direction aux personnels contractuels.

Rappelant que le dépôt de cet amendement au cours du débat parlementaire relevait d’un choix gouvernemental inter-Fonction Publique, elle en a reconnu l’ambigüité. C’est donc la raison de l’intervention, reprise dans notre déclaration liminaire et destinée à lever ces ambigüités, du Secrétaire d’Etat à la Fonction Publique en séance au Parlement, seul  élément faisant foi pour l’interprétation des amendements gouvernementaux.

Celle-ci restreint l’extension de l’ouverture aux contractuels aux emplois fonctionnels de Directeurs d’Hôpital.

La Directrice Générale précise que ces emplois fonctionnels, même ouverts aux contractuels, restent soumis à quotas, le décret apportant ces modifications est revenu du  Conseil d’Etat, il est actuellement dans le circuit des signatures, intégrant les emplois fonctionnels de D3S.

Malgré ces propos qui se voulaient rassurants, le CH-FO n’est pas totalement convaincu par cette interprétation et ne peut adhérer ni sur la forme, ni sur le fond de cette ouverture des emplois fonctionnels de Direction aux personnels contractuels.

Par ailleurs, elle a expliqué la raison du report en septembre du comité de suivi des GHT par le possible décalage au mois de septembre des annonces du Président de la République des importantes réorganisations du Système de Santé.

L’absence de perspectives concernant ces annonces constituent également un grand motif de perplexité, et même d’inquiétude, de la part de l’ensemble des personnels de santé, Directeurs compris.

Cette inquiétude s’ajoute aux tensions palpables dans les établissements, tensions qui s’accompagnent de situations de violences à l’encontre de nombre de nos collègues , dont la multiplication inquiète le CH-FO et que nous considérons comme totalement inacceptables.

Si notre organisation les dénonce et apporte tout son soutien aux collègues qui en sont victimes, rejoignant ainsi la Directrice Générale de l’Offre de Soins qui les encourage à déposer plainte et à demander la protection fonctionnelle, nous ne pouvons que faire le lien avec les effets des décisions des Pouvoirs Publics vis-à-vis du Système de Santé.

Nous serons donc amenés à les interpeler à nouveau sur les graves difficultés rencontrées par les collègues dans leur exercice professionnel lesquels trouveront toujours soutien, conseil  et solidarité auprès du CHFO.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share