Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

2ème Comité de pilotage national du Plan d’accès aux soins : le SML appelle le gouvernement à donner des moyens à la médecine de ville (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

La ministre de la Santé a réuni, lundi 9 juillet, le 2ème Comité de pilotage national du Plan d’accès aux soins à l’occasion duquel ont été dressés le bilan des actions engagées et la liste de celles qui restent à mener.

Le SML estime que le dispositif de renforcement de l’accès territorial aux soins va dans le bon sens, la mise en œuvre de la télémédecine en est une illustration concrète et, qu’il convient de ne pas négliger les moyens destinés à permettre aux médecins libéraux de dégager du temps médical. À cet égard, le SML souhaite que les obstacles au développement des assistants médicaux et des aides médico-techniques puissent être rapidement levés, notamment en débloquant les financements indispensables via le forfait structure comme il l’a déjà proposé à plusieurs reprises.

Par ailleurs, le SML a suggéré de construire un dispositif réellement incitatif en direction des 12 000 médecins remplaçants afin de créer les conditions favorables à l’installation de ces derniers dont une large part pourrait rapidement renforcer les territoires en souffrance.

Concernant la prise en charge des soins non programmés, le SML rappelle que les médecins libéraux sont en capacité de s’organiser, pour peu qu’on veuille bien mettre à leur disposition les moyens véritables leur permettant de se structurer et de mettre en œuvre une coordination entre professionnels de santé. Cette solution reste, de loin plus efficiente et moins onéreuse que l’envoi de salariés des hôpitaux en ville !

Enfin, le SML comprend la nécessité de rendre plus homogène le contenu des CPTS à l’aide d’un cadre mieux défini, surtout dans l’optique de doter celles-ci d’un financement conventionnel, à condition de préserver une souplesse de mise en œuvre. Le syndicat souhaite que les professionnels de santé libéraux conservent un maximum de latitude afin de construire les réponses organisationnelles les plus adaptées aux besoins spécifiques des patients dans les différents territoires.

Pour développer rapidement une politique homogène d’accès aux soins, le SML estime que le Gouvernement doit engager des moyens encore plus forts mais les perspectives budgétaires entrevues dans le cadre du Rapport charge et produits de l’assurance maladie, affichant à nouveau un objectif de 2 milliards d’euros d’économies, laissent songeurs quant à une politique ambitieuse d’investissement sur la restructuration des soins de ville.

Contact presse : Sylvie FONTLUPT – Tél. 06 72 82 42 18

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share