Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

L’AP-HM sur le terrain à la rencontre des femmes sans-abri (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

L’état des femmes sans abri en France est extrêmement dégradé. Devant ce constat, l’AP-HM a initié en 2016 une Permanence d’Accès aux Soins de Santé (PASS) mobile, baptisée Colette en référence à l’écrivaine (et féministe), dont le nom est facilement identifiable et reproductible dans de nombreuses langues. Son objectif : venir en aide aux femmes sans abri ayant abandonné tout lien avec le système de santé.

Une équipe composée d’une infirmière, d’un médecin et d’une assistante sociale se déplace régulièrement à bord d’un camion de consultation mobile AP-HM pour offrir des consultations de médecine générale orientée gynécologie, des entretiens sociaux et infirmiers ainsi que des ateliers de promotions à la santé qui permettent à ces femmes de rencontrer des professionnel(les) de santé AP-HM ou d’autres associations.

« Son principe est d’aller vers les personnes sans abri, dans les différentes structures d’accueil de Marseille », résume le Dr Dominique GRASSINEAU, médecin coordinateur de la PASS Rimbaud et de la PASS Colette. « Ses missions touchent de près à l’actualité, aussi bien autour de la condition des femmes que des personnes en situation de migration sur notre territoire. »

« Ces femmes sont dans une situation de très grande précarité et sont confrontées à des problématiques multiples », souligne Sheila REZGUI, assistante sociale. « L’intention est de pouvoir les ré-attacher aux structures publiques ou privées et aux services associatifs pour qu’elles puissent rentrer dans un parcours de soin, coordonné mais surtout adapté à leurs besoins ».

Une fois arrivée sur place, l’équipe prend le temps d’écouter et de mesurer les besoins des femmes rencontrées. « On commence par rencontrer les professionnels qui sont sur place », indique Lucile PIO, infirmière. « En amont, ils ont prévenu les femmes, les ont sensibilisées à notre action et à ce qu’on va pouvoir leur apporter ». L’équipe cible essentiellement les femmes qui sont en rupture de soins, mais également en rupture ou en cours d’ouverture de droits à la sécurité sociale.

L’action de la PASS Colette permet de dépister les problèmes gynécologiques ou liés à la féminité. En les aidant à se réapproprier leur corps, ces consultations sont l’occasion pour certaines de sortir de leur précarité. « On intervient toujours sur des foyers de femmes », précise Hélène PICLET, gynécologue. « Mais on ne fait pas que de la gynéco : on règle leurs problèmes d’état de santé en général, physique ou psychologique, et on essaie de répondre largement à leurs problèmes de santé ».

L’équipe s’appuie aussi sur le travail d’intervenants extérieurs, qui proposent des ateliers consacrés à la santé en général, ou à des sujets liés au quotidien des femmes.

Contact presse : Lucile PIO, infirmière coordinatrice, lucile.pio@ap-hm.fr

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share