Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Rapport Vigier : une vision de la réalité bien personnelle (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

C’est avec consternation que les structures représentatives des jeunes et futurs médecins ont pris connaissance du rapport du député Vigier concernant la commission d’enquête sur l’égal accès aux soins des français sur l’ensemble du territoire et sur l’efficacité des politiques publiques mises en œuvre pour lutter contre la désertification médicale en milieu rural et urbain.

L’égal accès aux soins est une problématique qui concerne l’ensemble des acteurs du système de santé, patients et professionnels. Les jeunes et futurs médecins ont toujours été forces de propositions rationnelles et innovantes, portées par leurs structures représentatives. Elles ont chacune produit des propositions en ce sens pour cette commission d’enquête.

Une évaluation méthodologiquement fiable des mesures existantes et des propositions des acteurs de la santé était fortement attendue. A la lecture du rapport, force est de constater que la méthodologie est défaillante. La déception n’en est que plus grande. 

L’avant-propos ôte tout espoir d’une restitution objective. En insérant des propositions personnelles, le rapporteur crée une dissension interne à la commission d’enquête, qui exclut toute possibilité d’exploiter pleinement le contenu du rapport. 

Faisant fi des avis recueillis lors des auditions, le rapporteur s’est  servi de cette tribune pour y introduire un avis personnel. Des déformations servent à étayer des conclusions hâtives, dès lors discutables. Nos structures s’indignent de voir certains propos déformés et mal restitués. En effet, les citations du rapport ainsi que les comptes rendus de séance s’écartent parfois de manière importante des prises de parole de nos représentants[1] ou d’autres personnes auditionnées.

Certaines de ces libertés signent au mieux une profonde méconnaissance des problématiques abordées, au pire une volonté délibérée de nuire en déformant des propos.

Les jeunes et futurs médecins regrettent les méthodes employées dans le cadre de cette commission d’enquête ainsi que les auditions menées à charge.

Elle ne sera résumée que par le prisme illusoire de la coercition, le député Vigier brandissant inlassablement sa proposition inefficace et dangereuse de conventionnement sélectif.

Les Français attendent des propositions réellement effectives pour améliorer l’accès aux soins dans les territoires, et non des chimères.

Engagées et motrices sur ce thème primordial, les structures représentatives des jeunes et futurs médecins interpellent les acteurs de terrain et rappellent leurs propositions sur ce sujet.

[1] La vidéo de la séance est disponible sur le site de l’Assemblée Nationale

Contacts presse :

Clara BONNAVION – Présidente de l’ANEMF – president@anemf.org |
Maxence PITHON – Président de l’ISNAR-IMG – president@isnar-img.com |
Jean-Baptiste BONNET – Président de l’ISNI – president@isni.fr |
Dr Yannick SCHMITT – Président de ReAGJIR – contact@reagjir.com |

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share