Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Les pollens d’ambroisie sont de retour : attention aux allergies ! (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

L’ambroisie est une plante invasive dont le pollen est particulièrement allergisant. Auvergne-Rhône-Alpes est la région la plus touchée de France par cette infestation et par la diffusion de ces pollens. L’ambroisie : une plante désormais réglementée partout en France !

Les premiers pollens d’ambroisie ont été observés ces dernières semaines en Auvergne.

Dès ce début du mois d’août les quantités de pollens dans l’air vont devenir véritablement gênantes pour les personnes allergiques, en particulier dans les zones de forte infestation. Il semble en effet que la saison 2018 soit plus précoce que les années précédentes, ce en raison de températures très élevées cumulées entre les mois de mai et de juillet.

Vu le potentiel très allergisant de l’ambroisie, il est recommandé aux personnes allergiques à ce pollen de suivre les traitements prescrits par leurs médecins.

Allergie à l’ambroisie : quels sont les symptômes ?

Le pollen de l’ambroisie est très allergisant et responsable de diverses pathologies notamment de l’appareil respiratoire : 5 grains de pollens par m3 d’air suffisent à déclencher l’allergie.

Les symptômes sont :

  • Rhinite associée à un écoulement nasal,
  • Conjonctivite,
  • Symptômes respiratoires tels que trachéite avec toux,
  • Parfois urticaire ou eczéma,
  • L’asthme : dans 50% des cas, l’allergie à l’ambroisie peut entraîner l’apparition de l’asthme ou provoquer son aggravation.

La prévalence de l’allergie à l’ambroisie est importante : selon la zone, 6 à 21% de la population exposée peut être allergique.

En cas de symptômes : consulter son médecin traitant, son pharmacien et/ou suivre son traitement de façon correcte.

L’impact de ces pollens sur la population est en pleine augmentation. Les études ont montré, dans les zones fortement infestées, un doublement du pourcentage de personnes allergiques à l’ambroisie (de 11% à 21%) au cours des 10 dernières années.

Le coût global de cette allergie pour le système de santé (consultations médicales, médicaments, arrêts de travail, désensibilisation, …) sur la région Auvergne-Rhône-Alpes a dépassé les 40 millions d’euros en 2017.

Lutte contre l’ambroisie : quels moyens ?

Pour prévenir et éliminer les allergies dues à l’ambroisie, il faut parvenir à réduire les émissions de pollen et à faire baisser la population d’ambroisie en épuisant le stock de graines dans les sols.

Préventivement, il est conseillé de ne pas laisser des terrains à nu ou en friche car l’ambroisie aime particulièrement s’installer sur ce type de terrain.

En revanche, lorsque la plante est enracinée, il est conseillé d’employer une méthode plus radicale en l’arrachant. L’arrachage doit être effectué préférentiellement avant la floraison et la pollinisation de la plante. La plante peut être laissée sur place. D’autres techniques peuvent également être mises en œuvre en fonction du degré d’infestation et du milieu concerné.

Le port de gants et de vêtements couvrants est recommandé avant floraison. Si la plante doit être arrachée en période de floraison, il convient de porter, en plus des gants et des vêtements couvrants, un masque très haute protection contre les particules très fines (FFP3) et des lunettes de protection.

Un décret interministériel pris le 26 avril 2017 étend l’obligation de destruction de l’ambroisie, déjà effective depuis plusieurs années en Auvergne-Rhône-Alpes (arrêtés préfectoraux), à l ‘ensemble du territoire national. Un réseau de référents communaux et intercommunaux, responsables de la sensibilisation et de la gestion locale de la problématique ‘ambroisie’, a été déployé depuis 2015 en Auvergne. Les gestionnaires de grands linéaires, le monde agricole… sont également engagés dans la lutte contre l’ambroisie.

Vous pensez avoir observé de l’ambroisie : que faire ?

Les bons réflexes :

Si à la belle saison, vous croisez des plants d’ambroisie, arrachez-les. Si cela n’est pas possible, alertez votre mairie, le référent communal ou utilisez la plateforme Signalement Ambroisie.

La plateforme interactive Signalement-Ambroisie est un outil participatif pour lutter contre cette plante envahissante qui gagne du terrain sur le territoire et dont les grains de pollens sont un véritable enjeu de santé publique dans la région Auvergne-Rhône-Alpes (région française la plus touchée par l’ambroisie).

Elle permet à chaque habitant de la région de signaler la présence de la plante (site internet, application mobile, mail et/ou téléphone) et ainsi d’alerter les référents sur le terrain, qui assureront la vérification du signalement et coordonneront les actions de lutte nécessaires. Ils engageront le dialogue avec les propriétaires (ou exploitants) des parcelles infestées afin qu’ils procèdent à l’élimination de l’ambroisie.

Les différentes voies pour effectuer un signalement :

  • www.signalement-ambroisie.fr,
  • l’application Smartphone gratuite à télécharger
  • par mail : contact@signalement-ambroisie.fr,
  • par téléphone : 0 972 376 888

La surveillance des pollens d’ambroisie

La concentration de pollen d’ambroisie dans l’air est surveillée par ATMO Auvergne-Rhône-Alpes et le Réseau national de surveillance aérobiologie (RNSA). Des bulletins de surveillance sont publiés régulièrement sur leurs sites internet respectifs : www.pollens.fr ; www.atmo-auvergnerhonealpes.fr

Contact presse :
FREDON Auvergne
Pascale TARRADE
Animatrice Coordinatrice du plan régional en Auvergne de lutte contre l’ambroisie
04 73 42 14 63
pascale.tarrade@fredon-auvergne.fr

1 commentaire sur “Les pollens d’ambroisie sont de retour : attention aux allergies ! (Communiqué)”

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share