Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

« Non, Madame la ministre, le généraliste ne peut pas payer pour les arrêts maladie ! » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

MG France prend connaissance avec effarement de propos de la ministre de la santé relatés dans la presse à la suite d’une interview radio : (…) Quand nous contrôlons les arrêts de travail, 15 % sont inappropriés, sont des abus. Il y a quelqu’un qui paye pour tout le monde, c’est la Sécu. Le médecin prescripteur, ce n’est pas lui qui paye … 

  • Ce taux de 15 % s’applique aux arrêts ayant fait l’objet d’un contrôle. Ces contrôles portent sur moins de 5 % de l’ensemble des arrêts maladie. 15 % de 5 % égalent 0,75 %,ce qui est un chiffre nettement moins spectaculaire …
  • Les arrêts de plus de 6 mois sont systématiquement validés par le service médical. Pour cette raison, les médecins qui les prescrivent ne peuvent être mis en cause.
  • MG France s’étonne que la ministre de la santé semble regretter que les médecins ne paient pas les indemnités journalières des patients à qui ils prescrivent un arrêt de travail. Faudrait-il, pour limiter les dépenses de santé en France, que les médecins paient les indemnités journalières ? Pourquoi pas aussi les médicaments ou les examens prescrits à leurs patients ?

Les médecins généralistes, conduits par leur rôle de premier recours à prescrire la majorité des arrêts de travail, sont excédés par ce chapeau qu’on leur fait systématiquement porter pour ne pas avoir à questionner les causes profondes des difficultés physiques, sociales ou environnementales que rencontrent leurs patients.

MG France comprend ces généralistes et leurs patients, et continuera à défendre les uns et les autres.

 

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share