Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Maternité du Blanc : remise du rapport de la mission d’expertise (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Face aux difficultés rencontrées pour réunir les conditions d’une reprise des accouchements à la maternité du site de Le Blanc, et au regard des fortes tensions existantes sur ce dossier, l’ARS Centre-Val de Loire a décidé de confier une mission d’expertise à des professionnels de santé extérieurs à la région Centre-Val de Loire.

Ces quatre professionnels (une gynécologue-obstétricienne, expert-visiteur HAS ; un pédiatre-réanimateur, Professeur des Hôpitaux Universitaires de Paris; un anesthésiste réanimateur et une sage-femme coordinatrice salle de naissance) ont mené leur mission au cours du mois de septembre.

Les experts ont remis leur rapport le 28 septembre. Ils ont pu mener cette mission à bien, malgré un contexte qui a pu empêcher le déroulé serein de certaines consultations.

Leur rapport identifie « plusieurs dysfonctionnements pouvant mettre gravement en jeu la sécurité des prises en charge » : outre des effectifs insuffisants et des perspectives de recrutement trop incertaines (même au prix de solutionscouteuses et dérogatoires), problème à l’origine de la suspension actuelle desaccouchements sur le Blanc, il pointe également :

–  Des pratiques collectives non-conformes aux bonnes pratiques, et la méconnaissance des protocoles y compris dans des situations à risque(anomalies du rythme cardial fœtal, hémorragie de la délivrance).

–  Une activité (en diminution régulière depuis 2009, passant de 400 à 255 accouchements) insuffisante pour garantir le maintien d’un niveau decompétence suffisant dans une activité à risque.

–  Une culture qualité insuffisante.

–  Le fait que le recours important à du personnel intérimaire n’est pas compensé par une organisation médicale structurée, ce qui constitue un facteur supplémentaire de risque.

–  Une analyse des éléments d’investigation obligatoire en salle de naissance (EIO) qui confirme des écarts porteurs de risque.

La mission ne remet pas en cause la compétence individuelle des personnels, mais constate que les conditions ne sont pas remplies pour garantir une compétencecollective indispensable à la réalisation d’une activité à risque.

Ce rapport rend un avis objectivé, très clair quant aux extrêmes fragilités et aux risques de la maternité du Blanc, et il préconise une évolution vers une autre organisation, qui sera à même de répondre aux inquiétudes sur les services à garantir à la population du territoire blancois.

Le rapport préconise en effet la mise en place sur Le Blanc non seulement d’uncentre périnatal de proximité aux activités très complètes, notamment par une offrede prévention et d’accompagnement ambitieuse, mais également un centre deplanification familiale et un centre de santé de la femme.

Ce rapport a été transmis à la Direction du Centre hospitalier Châteauroux-Le Blanc, afin que les instances compétentes puissent en prendre compétence.

Les services de l’ARS Centre-Val de Loire viendront le présenter lors de chacune des instances, Directoire, CME, CTE et Conseil de surveillance, qui seront réuniestout au long du mois d’octobre.

Il reviendra à ses instances de se prononcer sur la proposition d’évolution de l’autorisation d’exercice de la maternité du site du Blanc, que la directrice du Centre hospitalier a décidé de leur présenter.

L’ARS Centre-Val de Loire tient à rappeler une nouvelle fois le principe fondamental qui doit guider les réflexions et les décisions à venir : garantir les conditions de sécurité et de qualité des prises en charge des femmes enceintes et des futurs bébés.

L’ARS Centre-Val de Loire souhaite qu’en parallèle des décisions liées à lamaternité, un travail de réflexion approfondi puisse être engagé, afin de construire defaçon collective et ambitieuse l’avenir du site du Blanc en véritable hôpital deproximité exemplaire. Cela passe par une coopération constructive entre les équipes de Châteauroux et de Le Blanc.

L’ARS tient enfin à apporter tout son soutien à Mme Evelyne POUPET, Directrice duCentre hospitalier Châteauroux-Le Blanc, victime de propos menaçants inadmissibles sur les réseaux sociaux ; et condamne fermement les dégradations commises hier sur les bâtiments de l’hôpital.

> contact : 

Christophe LUGNOT
Chef de cabinet adjoint
Conseiller régional de prévention
Tél : 02 38 77 39 26
Courriel : christophe.lugnot@ars.sante.fr

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share