Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Optimisation des greffes des ligaments du genou (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Réparer des atteintes multi-ligamentaires sévères sans effectuer de prélèvements agressifs chez les patients est désormais possible grâce à une « banque de tissus » constituée en partenariat avec l’Etablissement Français du Sang.

Une collaboration étroite entre le service de Chirurgie orthopédique et traumatologie de l’Hôpital Sainte-Marguerite dirigé par le Pr Jean-Noël Argenson, et l’Etablissement Français du Sang a permis d’optimiser les techniques de prélèvement, de préparation, de conservation et d’utilisation de greffes ligamentaires.

Depuis le début de l’année, dix patients souffrant d’entorses extrêmement graves et complexes du genou, suite à des accidents en deux roues par exemple, en ont déjà bénéficié avec d’excellents résultats.

Réparer trois à cinq ligaments impose habituellement de prélever chez le patient autant de greffons, l’exposant à des limitations importantes relatives à la perte d’attaches musculaires (tendon patellaire, tendon quadricipital, muscles ischio-jambiers le plus souvent).

Avec les techniques mises au point par les équipes de l’EFS et de l’AP-HM, les greffons sont issus de donneurs et ont été préalablement préparés et congelés à l’aide de vapeur d’azote. Cette procédure permet une très forte diminution des risques de rejet et a récemment fait l’objet d’une publication dans la revue de référence American Journal of Sport Medecine.

Plus d’informations ici

Contact : Caroline PERAGUT, caroline.peragut@ap-hm.fr04 91 38 20 22

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share