Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Lancement de notre nouveau site internet : l’Alzheimer Precision Medicine Initiative (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Lancement de notre nouveau site internet : https://www.apmiscience.com/  qui permettra de suivre les travaux et de faciliter l’accès aux différentes études en cours.

Qu’est-ce que l’APMI ?

La stratégie de la médecine de précision est censée faciliter un changement de paradigme de l’approche traditionnelle « à taille unique » dans la découverte de médicaments vers des thérapies « sur-mesure » guidées par des biomarqueurs, c’est-à-dire des interventions ciblées et adaptées au profil biologique des patients : le bon médicament, pour les bons patients, au bon moment.

Au cours de la dernière décennie, des études exploratoires à grande échelle sur les biomarqueurs sanguins indiquent des points communs d’ordre physiopathologiques entre la maladie d’Alzheimer et plusieurs maladies oncologiques/immunologiques concernant les facteurs génétiques-épigénétiques, les voies de signalisation et les profils d’expression des protéines. Par conséquent, une fécondation croisée réussie entre les domaines de recherche médicale de pointe, y compris l’oncologie et l’immunologie, et la neurologie et les maladies neurodégénératives, offre des occasions uniques d’ouvrir de nouvelles perspectives de découverte et de développement thérapeutiques pour la maladie d’Alzheimer.

Afin de faire progresser le développement du paradigme de la médecine de précision dans la maladie d’Alzheimer, nous avons récemment lancé l’Alzheimer Precision Medicine Initiative (APMI), un consortium conceptuel lié au Programme de Recherche « All of Us » développé aux États-Unis par l’Institut américain de la santé (NIH).

A l’Institut de la Mémoire et de la Maladie d’Alzheimer (IM2A) du CHU Pitié-Salpêtrière à Paris, une  » cohorte  » de 1 000 participants a été recrutée, comprenant des personnes âgées à risque cognitif intactes et des patients atteints d’autres maladies neurodégénératives faisant l’objet d’études observationnelles et cliniques. La diversité des données multidimensionnelles recueillies, représente un programme pilote de cohortes qui sera le point de départ du programme international le plus vaste de l’APMI, c’est-à-dire l’Alzheimer Precision Medicine Initiative Cohort Program (APMI-CP).

Quelles sont les missions de l’APMI ?

La médecine de précision dans la maladie d’Alzheimer a pour mission et suppose que les caractéristiques uniques d’une personne, jouent un rôle clé à la fois dans la vulnérabilité aux maladies neurodégénératives et en réponse aux traitements actuels et futurs. Le taux d’échec dramatique (99,7 %) des essais cliniques portant sur des traitements ayant des effets supposés modificateurs de la maladie, donne à penser que le modèle de « Solution miracle – à taille unique » pour le développement et l’administration des médicaments est probablement irréaliste.

Nous développons la mise en œuvre de la médecine traditionnelle, avec une approche systémique pour l’étude de la maladie d’Alzheimer afin de :

  • Fournir des mesures plus précoces et plus précises de la prédiction, du diagnostic et du pronostic du risque (idéalement dans les phases précliniques)
  • Guider et soutenir la mise au point de traitements adaptés à chaque individu en fonction de sa constitution biologique, depuis le bagage génétique et épigénétique jusqu’aux voies moléculaires surexprimées jusqu’à l’analyse de l’endophenotype par imagerie cérébrale, c’est-à-dire les thérapies fondées sur les voies d’expression.
  • Reconcevoir le paysage clinique actuel et la taxonomie des maladies neurodégénératives

Quelles sont les objectifs concrets de l’APMI ?

Les principaux objectifs de l’APMI sont de pouvoir :

  • Prédire la susceptibilité d’une personne à développer la maladie d’Alzheimer au cours de la phase préclinique asymptomatique
  • Obtenir un dépistage et un diagnostic précis de la maladie d’Alzheimer ciblant les altérations pathophysiologiques précoces au cours de l’évolution préclinique
  • Optimiser l’affectation des patients aux traitements les plus susceptibles d’être bénéfiques avec le risque le plus faible d’effets indésirables

En conclusion :

La médecine de précision fournira aux médecins des outils fiables pour traiter les maladies neurodégénératives, y compris la maladie d’Alzheimer, durant les stades précliniques, afin de prévenir ou du moins de retarder la conversion en démence. Les stratégies de prévention de la maladie d’Alzheimer devraient réduire considérablement le fardeau des familles et des établissements de soins de santé.

Contact Presse :

Florence Majri, Coordinatrice de projet de recherche, Equipe du Pr. Harald Hampel, Hôpital de la Pitié Salpêtrière, Sorbonne Université – ICM Tel : 01 42 16 16 09

https://www.apmiscience.com

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share