Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

26e congrès national des professions libérales (Paris)

Imprimer la liste
Share

Le 26e congrès national des professions libérales se tiendra le 7 décembre à Paris, au Palais Brongniart. Cette année encore, tous les professionnels libéraux de la santé, du droit, des techniques et du cadre vie, se réuniront autour des acteurs sociaux, de responsables politiques et d’intervenants de haut niveau pour dialoguer, à l’occasion de cette rencontre unique organisée par l’UNAPL.

Le thème de la journée du congrès, « Les entreprises libérales en mouvement, la valorisation du capital humain et économique des entreprises libérales dans la transformation de la société », sera l’occasion de dresser un bilan d’étape des réformes engagées par le Gouvernement et de mesurer à la fois leur impact sur les acteurs libéraux mais aussi la façon dont ces derniers façonnent, en miroir, leur propre modernisation.

Au moment où notre pays traverse une crise sans précédent, l’UNAPL entend rappeler, à l’occasion de ce congrès, combien les professions libérales, qui sont en prise directe et quotidienne avec la société, jouent un rôle crucial pour le maintien de l’emploi et de l’activité dans les territoires tout en étant au service de tous.

Le congrès s’ouvrira par quatre ateliers destinés à permettre aux congressistes de faire le point autour d’experts de haut niveau sur l’avancée des réformes : celle de la formation professionnelle, celle de la fiscalité des entreprises à la suite de la loi PACTE, celle des retraites, et celle du numérique. Enfin, puisque 2019 sera l’année des élections européennes, le quatrième atelier sera consacré à l’Europe et au projet européen, qui influencent très directement nombre d’évolutions législatives et réglementaires concernant le devenir des professions libérales.

Viendra ensuite le premier grand débat avec pour titre : Réformes : quel impact sur les entreprises libérales ? (11 h 30 – 12 h 30) │ L’introduction sera effectuée par Agnès Verdier-Molinié, directrice de la Fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques (Fondation iFRAP), qui a fait de la réforme l’un de ses axes de travail prioritaire. À ce titre, elle a institué, via la Fondation iFRAP, le « Macronomètre », un observatoire des réformes du Gouvernement. Autres participants de haut vol à cette première table ronde : Jean-Charles Taugourdeau (député LR du Maine-et-Loire), Paul-Henri Antommattéi (avocat et professeur de droit à l’Université de Montpellier 1), Alain Griset (président de l’U2P), Emmanuel Lechypre (économiste, rédacteur en chef et responsable du Centre de prévisions de L’Expansion) et Cendra Motin (députée LREM de l’Isère et vice-présidente de l’Assemblée nationale). Les uns et les autres s’exprimeront sous les auspices de trois grands témoins : Philippe Gaertner (vice-président délégué de l’UNAPL – santé – FSPF), Denis Raynal (président de la commission des affaires économiques et fiscales de l’UNAPL – ACE) et Michel Picon (vice-président délégué de l’UNAPL – techniques et cadre de vie – Agéa).

Le moment fort de ce congrès sera sans nul doute l’intervention très attendue à 12 h 30 du représentant du Gouvernement, possiblement le Premier ministre. Un exercice auquel s’était livré, en son temps, un certain Emmanuel Macron…

Quels défis pour les entrepreneurs libéraux en 2020 ? (14 h 30 – 17 h 00) │ La séance plénière de l’après-midi, aura pour ambition de déterminer les défis pour les entrepreneurs libéraux en 2020. Pour mettre les uns et les autres sur de bons rails, Christophe Barbier, conseiller éditorial et éditorialiste à L’Express, se chargera du propos liminaire qui posera les termes de la discussion. Y participeront Xavier Bertrand (président du conseil régional des Hauts-de-France et ancien ministre), Jean-Paul Delevoye (haut-commissaire à la réforme des retraites), Corinne Lepage (présidente de Cap21 et ancienne ministre de l’Environnement), Guy Vallancien (membre de l’Académie nationale de médecine et fondateur de CHAM) et Bernard Vivier (directeur de l’Institut supérieur du travail). Il s’agira en quelque sorte de conjuguer le futur au présent, en somme de nourrir l’action présente au regard d’une prospective tangible.

Les débats sont animés par Yves Thréard, cirecteur adjoint de la rédaction du Figaro.

> Voir ici le programme en détail

> Pour toute information concerant le congrés : Sylvie FONTLUPT – Tél. 06 72 82 42 18

> Pour particper au congrès

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share