Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Des tonnes d’OGM interdit dans la chaîne alimentaire depuis des années : foodwatch exige la vérité de la part des autorités (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Près d’une semaine après les révélations du Monde et les interpellations de foodwatch qui a demandé aux autorités plus d‘informations à propos d’un OGM interdit, c’est l’omerta et le silence. Une opacité inadmissible pour l’organisation experte des questions d’alimentation qui réclame la vérité de toute urgence.

Car les faits sont là : un organisme génétiquement modifié et non-autorisé, fabriqué en Chine, a pénétré le marché européen – et sans doute nos estomacs puisqu’il était destiné à l’alimentation animale. L’agence européenne de sécurité alimentaire alerte sur les risques pour la santé humaine depuis mars. Vingt pays, dont treize en Europe – France comprise -, sont pour l’instant concernés par la dernière alerte lancée par la Belgique début octobre suite à un contrôle officiel.

D’après Le Monde, la société chinoise Shandong aurait vendu en Europe au moins 8.000 tonnes de l’OGM interdit cette année via une entreprise néerlandaise : Trouw Nutrition. L’Allemagne avait déjà tiré la sonnette d’alarme et prévenu la France ainsi que d’autres Etats membres de l’UE en 2014 pour un problème similaire. Les autorités publiques ne pouvaient pas ignorer le risque, dénonce foodwatch. Pour l’ONG, il est inacceptable que cet OGM reste sur le marché aussi longtemps alors que les autorités connaissent le problème.

Lire le communiqué

Contact presse : Ingrid Kragl – ingrid.kragl@foodwatch.fr  – +33 (0)1 73 70 60 94

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share