Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

« TiO2 : le ministre d’Etat doit agir sans attendre afin de protéger ses concitoyen-nes » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Bruno Lemaire n’a pas l’intention de signer l’arrêté de suspension des (nano)particules de dioxyde de titane dans l’alimentation (additif E171) – Générations Futures réagit.

« Bruno Lemaire dans l’émission « C à vous » a déclaré qu’il n’avait pas l’intention de signer l’arrêté de suspension des (nano)particules de dioxyde de titane dans l’alimentation (additif E171). Pour Générations Futures ce renoncement  est inadmissible et incompréhensible. Monsieur le ministre s’exprime en disant que « dans le doute c’est aux industriels de s’abstenir ». Générations Futures tient à lui faire entendre que « Non, dans le doute » pour la sécurité sanitaire, c’est son devoir, en tant que ministre d’Etat, d’agir sans attendre afin de protéger ces concitoyen-nes et donc de signer cet arrêté de suspension.  » déclare François Veillerette, Directeur de Générations Futures

« Les preuves scientifiques montrant des effets inquiétants sont déjà là. Pour mémoire une étude menée par l’INRA en 2017 démontrait que le TiO2, pourrait favoriser l’initiation de la cancérogénèse colorectale et appelait à la vigilance, ainsi qu’à une « analyse des risques » chez l’homme concernant le recours à ces nanoparticules.  En cas de doute, quoi qu’il en soit, c’est le principe de précaution qui doit s’appliquer. En prenant cette position, le Ministre méprise le vote du parlement qui dans le cadre de la loi Agriculture et Alimentation avait adopté démocratiquement la suspension de cette substance dans l’attente de nouvelles données scientifiques. » conclu-il

> CONTACTS PRESSE

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share