Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Négociations conventionnelles assistants médicaux : la CSMF quitte la séance (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Aujourd’hui s’est tenue au siège de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie une séance de négociations conventionnelles afin de permettre la création des assistants médicaux. Ces assistants médicaux constituent une évolution majeure dans l’organisation du métier médical dans le pays.

En effet, la grande majorité des médecins libéraux, tout particulièrement dans les spécialités cliniques comme la médecine générale, souffrent d’un environnement professionnel démuni. Faut-il rappeler qu’un tiers seulement des médecins généralistes en France ont une secrétaire médicale ? Il est indispensable de renforcer cet environnement professionnel avec des assistants médicaux permettant d’alléger le temps passé à des tâches administratives, et d’accompagner le médecin dans sa consultation, en particulier dans la phase pré et post consultation. Il pourra ainsi accompagner le patient dans son parcours de soins.

Les médecins partagent tous l’objectif d’améliorer l’accès aux soins, tant en médecine générale pour trouver un médecin traitant, qu’en médecine des autres spécialités pour accéder à un médecin spécialiste dans des délais raisonnables. Mais ils ne peuvent partager une vision productiviste de la médecine. Vouloir quantifier précisément par médecin le nombre de consultations à faire par heure (6 consultations par heure !) et de patients vus par un assistant médical (12 par heure !) est contraire aux besoins personnels de chaque patient, et à l’éthique médicale. Les médecins ne peuvent partager cette vision productiviste de leur activité. Ils ont le souci de la qualité des soins qui, couplée à une meilleure organisation de chaque cabinet, leur permettra de mieux répondre à la demande en soins pour tous les Français, partout dans les territoires.

La CSMF demande à la Caisse Nationale d’Assurance Maladie de revenir à des notions permettant de répondre aux besoins de la population, tout en préservant des soins de qualité, afin que ces restructurations dans le métier médical soient accompagnées dans les meilleures conditions.

Relations presse : Shakti Staal / 01 43 18 88 17 /  com@csmf.org

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share