Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Réforme des retraites : enjeux pour les médecins et propositions de l’UFML-Syndicat (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

La publication  du rapport « Analyse économique et perspectives d’avenir du système des retraites des médecins libéraux » de Frédéric Bizard président de l’Institut santé, commandé par l’UFML-Syndicat poursuit deux objectifs :

1/ Informer la profession médicalesur les apports et les risques du projet de réforme du gouvernement. Pour l’heure d’une opacité entretenue, il est surtout méconnu des professionnels de santé. Aujourd’hui, nous assistons à une concertation avec l’Etat, dont la CARMF semble-t-il est elle-même exclue, plutôt qu’à une négociation. Pourtant, le dossier avance à grands pas et sera bouclé fin juin.

2/ Ecrire une lettre ouverte à la Ministre de la santeafin de rendre compte du rapport et de souligner les points d’actions que l’UFML-Syndicat entend porter avec ses partenaires.

3/ Créer un groupe de travailqui regroupe les différentes parties prenantes du dossier et en premier lieu la CARMF afin de définir des propositions alternatives parmi lesquelles l’UFML-Syndicat avance déjà :

-soutenir un régime de base universel (système à points et retraite choisie),

-garder un seul plafond annuel de sécurité sociale (PASS) et non pas les trois annoncés,

-conserver les régimes complémentaires tout en étudiant leur refonte et ainsi protéger l’exercice libéral, garder une part de solidarité professionnelle décrite par l’article 56 et respecter les spécificités de l’exercice médical.

Cette réforme est lourde de conséquences alors que le système des retraites est aujourd’hui fragilisé : les jeunes médecins qui s’interrogent déjà sur leur organisation professionnelle et mettent environ 10 ans à s’installer en libéral, s’inquièteront davantage d’un système totalement étatisé qui leur échappe.

Enfin, alors que cette réforme des retraites concernera l’ensemble des Français, l’UFML-Syndicat s’étonne qu’aucun expert de la gériatrie et de la prospective médicale ne soit convié pour prendre en compte l’évolution de notre dépendance d’ici 15 ou 20 ans avec les innovations médicales à venir.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share