Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Les interruptions volontaires de grossesse en Île-de-France (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

L’accès à l’interruption volontaire de grossesse est une priorité de santé publique. L’Île-de-France concentre plus du quart des IVG réalisées sur le territoire national. L’Agence régionale de santé et la Région ont placé les réductions des inégalités d’accès à l’IVG parmi les priorités de leur politique publique de santé.

Ce rapport, réalisé par l’ORS met à jour des données pour les années 2015-2017 sur l’offre de soins en orthogénie. Au cours des trois dernières années, la région Île-de-France a connu un redéploiement de l’offre de soinsen termes d’IVG avec une augmentation de l’offre en ville et une réduction de l’offre hospitalière. Le taux de recours à l’IVG est resté stable avec toujours des fortes disparités territoriales dans la région.

Des résultats marquants en Île-de-France :

  • Une réduction de l’offre hospitalière et une augmentation de l’offre en ville ;
  • En 2017, 52 080 IVG réalisées en Île-de-France, soit un taux de recours de 17,4??????. Des disparités infrarégionales sont observées avec des taux extrêmes, 22 ??? pour la Seine-Saint-Denis et 13 ??? pour les Yvelines ;
  • De plus en plus d’IVG médicamenteuses (67???% en 2017 versus 59???% en 2015) ;
  • Une diminution des IVG chez les jeunes femmes ( < 24 ans) ;
  • 80 % d’IVG avant 9 semaines d’aménorrhée (SA) et 5 % après 12 SA ;
  • Des disparités infrarégionales encore persistantes que ce soit pour l’offre de soins ou pour le taux de recours à l’IVG.

L’Agence régionale de santé Île-de-France a publié en 2017 un plan régional d’accès à l’IVG dans notre région, sur la base du précédent rapport de l’ORS IDF publié en 2016. Ce plan capitalise sur les progrès déjà réalisés et concentre les efforts sur les points restant à améliorer sur le territoire francilien. Il est structuré autour de plusieurs objectifs :

  • développer l’offre d’IVG instrumentale sous anesthésie locale, tant en établissement de santé qu’en centres de santé ;
  • développer l’offre d’IVG médicamenteuse en ville, proposée par les médecins et désormais par les sages-femmes ;
  • porter attention au respect des conditions organisationnelles nécessaires à la prise en charge des femmes en milieu hospitalier (précisées dans un cahier des charges régional) par la poursuite du travail d’audits mené par l’ARS dans les établissements franciliens ;
  • garantir le maintien d’une offre diversifiée et de proximité dans le cadre de la constitution des Groupements Hospitaliers de Territoires (GHT) ;
  • sécuriser la prise en charge des situations urgentes ou complexes, pour des femmes sollicitant une IVG après 12 semaines d’aménorrhée, ou pour des femmes sans couverture sociale, notamment lors des périodes de tensions de l’offre en période estivale, par l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi de procédures et protocoles partagés ;
  • garantir aux femmes la possibilité de s’exprimer concernant leurs attentes en matière de santé reproductive et leurs besoins en matière d’accès à l’IVG, en encourageant les approches de santé communautaire (associations de femmes, associations de quartier, ateliers santé-ville, contrats locaux de santé…)

La Région Île-de-France est fortement engagée pour la santé de tous. Grâce au Fonds de prévention santé jeunes et au travail du Centre régional d’information et de prévention sida et pour la santé des jeunes (CRIPS), elle porte notamment des actions de prévention auprès des jeunes sur les drogues, les IST, les conduites à risques et sur l’ensemble des questions de bien-être.

Avec l’Ipass contraception http://ipasscontraception.fr/ , la Région Île-de-France permet aux Franciliens de pouvoir consulter une plateforme en ligne qui leur permet de géolocaliser ce dont ils ont besoin : une pharmacie, un centre de planification familiale, des informations sur la contraception…

En 2018, la Région Île-de-France a aussi financé à hauteur de 360 000 euros près d’une dizaine de centres IVG pour l’achat d’échographes.

Contacts

ARS Île-de-France
Emilie Puech – emilie.puech@ars.sante.fr – 01 44 02 01 06
Thomas Lhuillery – thomas.lhuillery@ars.sante.fr – 01 44 02 01 73

Région Île-de-France
Amélie Ghersinick – amelie.ghersinick@iledefrance.fr – 01 53 85 73 11

ORS Île-de-France  – Christine Canet – christine.canet@ors-idf.org – 01 77 49 77 46

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share