Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Semaine mondiale du Glaucome : campagne nationale de sensibilisation de l’UNADEV – j+3

Imprimer la liste
Share

La Semaine Mondiale du Glaucome se tiendra du 10 au 16 mars 2019. En France, l’Union Nationale des Aveugles et Déficients Visuels (UNADEV) est engagée dans la lutte contre le glaucome et se mobilise comme chaque année avec ses partenaires depuis 8 ans.

Pour cette maladie encore peu connue en France, le dépistage est un enjeu primordial. L’UNADEV lance une grande campagne nationale d’information et de sensibilisation dans les médias et sur les réseaux sociaux, intitulée « Ne laissez pas le glaucome vous voler la vue ». L’opération se décline dans plusieurs villes, et notamment à Lyon avec l’installation du Village du glaucome du 12 au 14 mars sur la place Antonin Poncet.

Première cause de cécité absolue dans le monde et avec plus d’un million de personnes touchées en France, le glaucome est une pathologie oculaire grave dont près de la moitié des personnes concernées l’ignorent. Cette maladie est insidieuse, car elle est sans symptôme jusqu’à un stade avancé ; seuls un suivi régulier chez l’ophtalmologiste, une prise en charge précoce et la mise en place d’un traitement adapté permettent d’éviter d’importantes pertes du champ visuel menant, à terme, à la cécité.

Une campagne nationale dans les médias, sur les réseaux sociaux et des conférences en région

La Semaine Mondiale du Glaucome est, depuis plusieurs années, un rendez-vous incontournable de sensibilisation dans les pays anglo-saxons et notamment aux Etats-Unis. En partenariat avec la Société Française du Glaucome (SFG) et l’Association France Glaucome (AFG), l’UNADEV mènera en France une campagne nationale d’information et de sensibilisation dans les médias et sur les réseaux sociaux, avec le soutien institutionnel de NOVARTIS et de GLAUKOS, nouveau partenaire.

Une vidéo et un spot radio seront diffusés durant cette semaine pour rappeler l’importance d’un dépistage précoce. Découvrir la vidéo de l’UNADEV sur le glaucome, « Ne laissez pas le glaucome vous voler la vue » 

Cette campagne est complétée par plusieurs conférences ouvertes à tous et organisées en région, notamment à Lille, Bordeaux, Boulogne, Pau et Toulouse, avec l’intervention de professionnels de la santé.

Le Village du Glaucome s’installe à Lyon du 12 au 14 mars : dépistage gratuit et informations

Après Paris en 2018, l’UNADEV a fait le choix pour 2019 de créer l’événement à Lyon, en installant le Village du glaucome ouvert au grand public sur la place Antonin Poncet, du 12 au 14 mars, en partenariat avec Le Progrès et la Ville de Lyon. Autour du bus du Glaucome de l’UNADEV qui proposera un dépistage gratuit des facteurs de risques du Glaucome, le Village offrira plusieurs activités de sensibilisation et d’information au handicap visuel : parcours de canne blanche, rencontres avec des maîtres chiens-guides déficients visuels, ateliers braille, cécifoot, cécivoile, showdown (jeu de tennis de table dans le noir)… Une conférence sera également organisée dans les locaux du Progrès jeudi 13 mars sur les enjeux de santé publique des maladies visuelles.

Cette campagne prolonge l’action menée par l’UNADEV tout au long de l’année avec son Bus du Glaucome qui sillonne la France pour proposer un dépistage gratuit au public et sensibiliser le plus grand nombre.

Un enjeu de santé publique reconnu par la Haute Autorité de Santé

Selon la Haute Autorité de Santé (HAS), le glaucome pourrait toucher 2 millions de personnes en 2020 en France. L’objectif pour l’UNADEV en association avec la Société Française du Glaucome (SFG) et l’Association France Glaucome (AFG) est de faire reconnaître le glaucome comme un enjeu de santé publique.

« La mutualisation des actions préventives permet d’envisager de réelles retombées encourageantes, et l’UNADEV se félicite que suite à sa demande portée avec la SFG et l’AFG, la HAS a accepté d’inscrire la prise en charge du glaucome dans son programme de travail 2019 », déclare Alain Boutet, Président de l’UNADEV. Cela pourrait ouvrir la voie à un dépistage plus systématique chez les personnes à risque, et aussi à une meilleure prise en charge des nouvelles techniques chirurgicales dites « peu invasives ».

> CONTACT PRESSE : Boris Galinat – b.galinat@unadev.com

 

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share