Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Cancer et vaccins : Unicancer et les Centres de Lutte Contre le Cancer se mobilisent (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

A l’occasion de la Semaine Européenne de la vaccination, Unicancer qui réunit les 18 Centres de Lutte Contre le Cancer (CLCC), se mobilise avec son Groupe de Prévention des Infections en Cancérologie (GPIC) par la mise à disposition d’outils de communication. L’objectif est de promouvoir à la fois la vaccination des patients immunodéprimés et la vaccination des professionnels de santé.

La vaccination des patients est recommandée dès le diagnostic de cancer

« Tout patient pris en charge pour une pathologie cancéreuse doit bénéficier d’un bilan sur son statut vaccinal le plus tôt possible dans sa prise en charge. » déclare Pierre Berger, infectiologue à l’Institut Paoli-Calmettes et président du GPIC. « En effet, la mise à jour des vaccinations contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et la poliomyélite (DTP) est recommandée dès le diagnostic. Il existe également des recommandations vaccinales spécifiques contre la grippe et les pneumocoques. » précise-t-il.

Afin de faciliter l’information des patients et des médecins traitants sur la vaccination d’une part, et d’encourager les patients à être acteurs de leur parcours de soins d’autre part, divers documents ont été élaborés :

– Un flyer apportant des réponses aux interrogations des patients et les incitant à parler de la vaccination à leur médecin généraliste.

– Une lettre d’information rédigée à l’attention des médecins traitants, détaillant les recommandations vaccinales pour les patients atteints de cancer.

De plus, une étude concernant l’engagement des médecins des CLCC dans la vaccination des patients est menée conjointement. Elle permettra de mieux comprendre les comportements des médecins ainsi que les principales limites à la vaccination des patients dans les centres. A l’issue du questionnaire et dans un objectif pédagogique, des éléments de bibliographie leur seront fournis.

La vaccination des professionnels de santé protège aussi indirectement les patients d’infections contagieuses

Outre l’intérêt individuel pour les professionnels de santé comme pour tout un chacun, la vaccination des professionnels de santé participe à la protection des patients contre plusieurs infections contagieuses, telles que rougeole, varicelle et surtout grippe, porteuses de risques particulièrement importants voire vitaux pour les patients atteints de cancer en milieu de soins.

Lire la suite du communiqué de presse : cancer et vaccins

Contact presse : Adélaïde Brion, 01 71 93 67 06, a-brion@unicancer.fr

PJ

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share