Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Convention médicale : « des approximations qui peuvent être préjudiciables » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Dans le cadre des négociations conventionnelles autour de l’Avenant 7 relatif à la mise en place des engagements présidentiels à savoir l’installation des assistants médicaux et la création des 400 postes de médecins généralistes, une coquille semble s’être glissée. 

En effet, alors que Jeunes Médecins s’était opposé à la possibilité d’accéder à des postes d’assistants partiels au sortir de l’internat pour réaliser une activité mixte ville-hôpital lui préférant le statut de praticien contractuel, l’Assurance Maladie ne semble pas avoir tenu compte de ces préconisations pourtant entendues par la Direction Générale de l’Offre de Soins. Ce faisant, la Caisse d’Assurance Maladie modifie les conditions d’accès au secteur 2 pour une situation qui n’existera donc jamais… Est-ce sérieux ???

Quitte à ouvrir des discussions sur les modalités d’accès au secteur 2, l’UFMLS et Jeunes Médecins demandent donc :

  • À ce que le titre d’ancien assistant soit reconnu aux praticiens effectuant leur assistanat dans un établissement privé à but non lucratif,
  • À ce que la réalisation d’une année d’assistanat et d’une année de clinicat donne accès au titre d’ancien assistant,
  • À ce que des discussions autour de la reconnaissance du nouveau statut de « docteur junior » soient ouvertes.

La décision de faire évoluer les textes revient donc aux syndicats signataires dont les positions seront donc scrutées avec la plus grande attention…

Contacts presse :

Jérôme MARTY, Président de l’UFMLS, president@ufml-syndicat.fr
Emanuel LOEB, Président de Jeunes Médecins, president@jeunesmedecins.fr

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share