Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Présentation du projet d’avis « Éradiquer la grande pauvreté à l’horizon 2030 » du CESE (Paris)

Imprimer la liste
Share

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) présentera un rapport et un projet d’avis intitulé « Éradiquer la grande pauvreté à l’horizon 2030 », le 26 juin prochain à 14h30.

Aujourd’hui en France, 8 millions de personnes font face à la pauvreté, et, parmi elles, 5 millions vivent dans la grande pauvreté, compromettant leurs chances de jouir de leurs droits fondamentaux et d’exercer leurs responsabilités de citoyens et citoyennes, de mener une vie de famille digne, de s’instruire, de se former, de travailler, de se cultiver, de se soigner.

Les formes et les visages de la précarité et de l’exclusion ne cessent d’évoluer, à l’heure des mutations économiques, sociales et environnementales que nous connaissons. Les crises économiques contribuent à maintenir les personnes dans la grande pauvreté, aggravent la situation des personnes pauvres et risquent d’accroître leur nombre. Les crises environnementales font par ailleurs peser de nouveaux risques : les populations les plus démunies sont les plus exposées aux risques climatiques, alors même qu’elles sont celles qui disposent des plus faibles moyens d’adaptation.

Face à ce constat, depuis de nombreuses années, les gouvernements successifs se sont engagés explicitement sur des objectifs de réduction de la pauvreté dans notre pays. Le CESE veut faire de l’éradication de la pauvreté à l’horizon 2030 un enjeu majeur et un objectif atteignable, comme la France s’y est engagée en signant les objectifs de développement durable de l’ONU : celui de l’effectivité des droits humains, indivisibles, et du respect de l’égale dignité pour toutes et tous, principes trop souvent oubliés. Basé sur des dispositifs d’aides spécifiques, notre système de lutte contre la grande pauvreté se montre complexe et tend parfois à maintenir les personnes concernées dans une situation de marginalité et de non-effectivité de leurs droits. Or, c’est justement en exerçant pleinement leurs droits que les personnes touchées pourront sortir de l’exclusion.

L’enjeu de cet avis est donc de proposer les mesures concrètes à mettre en œuvre pour atteindre ce but, autour de cinq grandes priorités : l’instauration d’un revenu minimum social garanti pour assurer un revenu stable aux personnes en situation de grande pauvreté ; la simplification de l’accès aux droits ; la reconnaissance d’un droit effectif à l’accompagnement ; la création de certaines conditions de gouvernance de l’action sociale et, enfin, le soutien de l’action des acteurs de la solidarité et la mobilisation de la société.

Ce projet d’avis est rapporté par Marie-Hélène Boidin-Dubrule (Groupe des entreprises) et par Stéphane Junique (Groupe de la mutualité), pour la Commission temporaire « Grande Pauvreté », présidée par Martine Vignau.

Inscription presse à la présentation du projet d’avis, par courriel, à l’adresse : pressecese@havas.com.

La séance sera retransmise en direct sur le site internet du CESE :  www.lecese.fr  

Pour plus d’informations :
www.lecese.fr
twitter @lecese
blog : loeilducese.fr

Contact presse :
Paola Grondin-Duboscq
paola.grondin-duboscq@plead.fr

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share