Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Les blocs opératoires en tension à partir du 1er juillet 2019 (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

L’Union des Chirurgiens de France et Le BLOC, premier syndicat représentant les spécialistes du bloc opératoire, sont toujours dans l’attente d’un décret et d’un arrêté modifiant les textes publiés en 2015 concernant les infirmiers de bloc opératoire (IBODE).

Malgré leurs alertes sur le risque de crise sanitaire concernant le fonctionnement des blocs opératoires en France au regard de nouvelles conditions requises par la réglementation au 1er juillet 2019, l’UCDF et BLOC n’ont toujours pas étéofficiellement consultés pour la rédaction des nouveaux textes de loi.

Il semblerait que des mesures transitoires pour les infirmières de diplôme général(IDE) ayant deux ans d’ancienneté en bloc opératoire soient prévues dans le décret.Ce délai « subjectif » et les modalités d’application de ces mesures transitoires vont immédiatement poser des difficultés de fonctionnement dans les blocs opératoires.

Incapacité de l’Etat à construire une filière IBODE adaptée à l’activité chirurgicale en France

Aucune décision ne semble avoir été prise concernant la formation des jeunes infirmiers intégrant une équipe de bloc opératoire, obligeant ces derniers à s’inscrire dans une école de formation IBODE pour une durée de deux ans, sans accompagnement, ni aide financière supplémentaire.

L’UCDF et LE BLOC dénoncent l’incurie et l’irresponsabilité de l’administration de la santé et des Pouvoirs Publics qui n’ont de cesse de différer l’application du décret IBODE au lieu de réunir les conditions pragmatiques et responsables au bon fonctionnement des équipes opératoires.

3 conditions sont incontournables pour que la spécificité IBODE soit un réel progrès et un gage de sécurité et de qualité pour la prise en charge chirurgicaledes patients :

– l’importance d’une valorisation du métier d’infirmier de bloc opératoire, compatible avec le fonctionnement de l’activité chirurgicale dans tous les établissements de soins ;

– la mise en place en urgence de moyens financiers et pédagogiques pour faciliter la formation en alternance ;

– la nécessaire revalorisation de la rémunération du statut d’infirmier de bloc opératoire (IBODE).

L’UCDF et le BLOC donneront à tous les chirurgiens le 1er juillet les consignes adaptées.

Contact presse : Christine Morges – christinemorges@yahoo.fr

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share