Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

« Le gouvernement peut-il mépriser 74% des Français ? » (Tribune)

Imprimer la liste
Share

« Un sondage IPSOS dévoilé par le journal Le Parisien en novembre dernier a montré que 74% des Français souhaitaient le maintien du remboursement de l’homéopathie et que 77% en avaient déjà pris dont un sur deux de façon régulière depuis 14 ans.

Alors, je veux bien tout entendre, mais ce serait mal connaitre la médecine et les patients que de prétendre rayer l’Homéopathie d’un trait de plume. Et pour la remplacer par quoi, d’ailleurs ? Par d’autres classes thérapeutiques qui ne manqueront pas, en plus de plomber les comptes de la Sécu, pour le plus grand déplaisir de la Cour des comptes, d’aggraver les complications et les hospitalisations liées à l’iatrogénie. C’est aussi oublier un peu vite que l’iatrogénie provoque plus de morts que les accidents de la route… mais au lieu de tenter de freiner le phénomène, une accélération serait envisagée !

Je veux bien que certains, qui s’agitent en permanence sur les réseaux sociaux, veuillent envoyer l’homéopathie et les médecins homéopathes au bûcher. Ça les occupe. Mais il faut poser les bonnes questions et examiner les faits : avec 690 000 signatures, la pétition en faveur du mariage pour tous a permis au gouvernement de l’époque de porter une loi qui a fait date dans l’histoire de notre société.

Alors, en quoi une pétition signée par 1 135 676 personnes, aurait-elle moins moins de poids pour inciter notre gouvernement, sinon à ouvrir le débat, mais au moins à regarder de près ce qu’expriment nos concitoyens ? Ils réclament tout simplement la possibilité de choisir comment ils veulent être soignés et accompagnés.

Dr. Philippe Vermesch, président du SML »

Contact presse : Sylvie FONTLUPT – Tél. 06 72 82 42 18

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share