Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Les pays doivent investir au moins 1% supplémentaire de leur PIB dans les soins de santé primaires pour éliminer les lacunes flagrantes de la couverture (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Selon un nouveau rapport établi par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et ses partenaires à la veille de la Réunion de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations Unies sur la couverture sanitaire universelle, les pays doivent consacrer au moins 1% supplémentaire de leur produit intérieur brut (PIB) aux soins de santé primaires pour que les lacunes flagrantes de la couverture soient comblées et que les cibles fixées en 2015 dans le domaine de la santé soient atteintes, au niveau mondial.

Les pays doivent également redoubler d’efforts pour étendre les services à l’échelle nationale.

Le rapport sur le suivi de la couverture sanitaire universelle indique que la couverture sanitaire devra doubler au niveau mondial d’ici à 2030 et signale que si la tendance actuelle se poursuit, jusqu’à cinq milliards de personnes n’auront toujours pas accès aux soins de santé en 2030 – année butoir que les dirigeants mondiaux ont fixée pour la réalisation de la couverture sanitaire universelle. La plupart des personnes qui n’ont pas accès aux soins sont pauvres et défavorisées.

En savoir plus, sur le site de l’OMS

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share