Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

« Orphelinage, veuvage, autonomie : l’engagement social de l’OCIRP porté par sa fondation d’entreprise » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

230 personnes étaient réunies pour célébrer les dix ans de la Fondation OCIRP ce 24 septembre au Théâtre de la Cité internationale à Paris. Cette soirée anniversaire a été l’occasion de présenter les actions menées en direction des jeunes orphelins et les perspectives pour les cinq prochaines années. Orphelinage, veuvage, autonomie, l’ensemble des actions d’intérêt général en lien avec l’activité de l’OCIRP a été placé sous l’égide de sa Fondation afin de se donner les moyens d’ « Agir au cœur des familles ». Une représentation théâtrale de la pièce « Kids » de Fabrice Melquiot par la Compagnie Reverii, soutenue par la Fondation, a eu lieu à cette occasion. 

Quelles actions mènera la Fondation OCIRP ces cinq prochaines années ? Elle continuera à agir en direction des enfants et des jeunes orphelins, pour les aider à construire leur avenir. Deuxième champ d’action : l’accompagnement des veufs et des veuves grâce notamment au soutien financier de l’association Dialogue & Solidarité fondée par l’OCIRP. Enfin, la Fondation OCIRP soutiendra également des projets sur le handicap, la perte d’autonomie, les aidants…dans l’optique de favoriser l’autonomie.

Absents des politiques et des débats publics, les orphelins sont pourtant bien présents dans notre société. En moyenne, un élève par classe est orphelin de père, de mère ou de ses deux parents. La Fondation OCIRP repère, accompagne et essaime des actions novatrices et des projets émergents sur l’orphelinage. Elle s’engage dans une dynamique partenariale, intégrant les acteurs locaux, qu’ils soient publics ou privés.

Ces dix dernières années, la Fondation OCIRP a apporté un soutien aux projets destinés à apporter du bien-être aux orphelins et à les accompagner dans la reconstruction de leur vie. Des groupes de parole, des ateliers d’art-thérapie, des séjours de vacances, un accès au sport, aux loisirs ou à la culture portés par des structures à but non lucratif, ont ainsi pu être financés. Ensuite, un travail a été effectué pour sensibiliser le grand public, les professionnels de l’enfance et de l’éducation et le monde associatif, afin de mieux faire connaître l’orphelinage, au travers de colloques, journées d’études, spectacles d’art vivant et publications (le magazine « Mon quotidien » de chez Playbac Presse ou l’ouvrage « Invisibles orphelins » aux Editions Autrement par exemple). Enfin, la Fondation  a apporté un soutien à plusieurs thèses et travaux de recherche en sciences sociales et humaines (droit, sociologie, psychologie…), et a réalisé avec l’IFOP, en 2017, l’enquête nationale « École et orphelins ».

Comme l’orphelinage, le veuvage précoce est un sujet peu étudié. La Fondation OCIRP développera donc des études sur les personnes en situation de veuvage et mènera des actions de sensibilisation.

Enfin, un programme visant à développer les initiatives en matière d’innovation sociale sera mis en œuvre. Objectifs : garantir une juste place aux personnes fragilisées, accompagner les familles face au handicap, développer l’entraide et les échanges entre les personnes en besoin d’autonomie, valoriser la recherche appliquée sur le handicap et co-construire des actions dédiées aux personnes en quête d’autonomie.

> Contacts Presse
Anne SAULNIER – Jordan PAOLINI
Tél : 01.44.56.23.14 – 01.44.56.22.53
17 rue de Marignan – CS 50 003 – 75008 Paris

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share