Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Réforme de la PACES : la fin d’une illusion ? (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Depuis l’annonce de la fin du Numerus Clausus et du système de la PACES unanimement décrié, l’ANEMF a eu à coeur de travailler avec les acteurs institutionnels à l’élaboration d’un nouveau processus d’entrée dans les études de santé. Nos ambitions ? Plus d’orientation et moins de déterminismes sociaux ; plus de diversification des profils et moins de bachotage intensif ; plus de pédagogie et moins de risques psycho-sociaux ; tels étaient les objectifs.

À l’issue des concertations, il est difficile de retrouver la philosophie de la réforme, dissimulée derrière la trop grande liberté d’application des universités.

Pire encore, malgré des alertes régulières quant à l’absence de moyens suffisants alloués à la réforme, malgré un rendez-vous réunissant Matignon et l’Élysée, le gouvernement n’a apporté à ce jour de garantie suffisante pour un soutien financier à la hauteur de ces objectifs.

L’ANEMF, déjà réticente à l’autonomie complète des établissements d’enseignement supérieur dans le cadre de cette réforme, ne peut accorder une confiance aveugle à des acteurs universitaires pieds et poings liés par des moyens insuffisants.

La fin de la PACES et du Numerus Clausus n’est pas qu’un argument de campagne, c’est un enjeu majeur pour 35 000 futurs bacheliers, et à long terme pour l’ensemble de notre système de santé.

Nous attendons donc du gouvernement un investissement durable, assurance d’une réelle considération de l’avenir de notre formation. Nous espérons en retour que les universités se saisiront concrètement et collectivement d’une réforme transformante et innovante.

En l’attente d’une adéquation entre les discours et les actes, l’ANEMF ne peut, ni cautionner le projet de réforme en l’état actuel, ni prendre le parti de rassurer les futurs étudiants. Elle continuera néanmoins à forcer son évolution dans l’intérêt des générations futures.

Contacts :

Maxime Tournier
Vice-Président chargé de l’enseignement supérieur
maxime.tournier@anemf.org

Roxane Hellandsjö-Prost
Présidente
presidence@anemf.org

Roxane HELLANDSJO-PROST
Présidente
roxane.hellandsjo-prost@anemf.org

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share