Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Internes de médecine générale d’Ile de France : « résolution d’une crise mais pas des problèmes qu’elle a révélés », estime le SNJMG (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Le 29 octobre au matin, les internes rassemblés devant l’ARS ont voté à mains levées la fin du boycott/blocus des choix de stages hospitaliers.

Les internes présents (1) ont estimés que les résultats des négociations entre syndicats d’internes (SRP_IMG et SNJMG) et ARS étaient acceptables et qu’il était difficile de rester dans l’incertitude à moins d’une semaine de leur prise de fonction dans leur nouveau stage.

Dès le résultat du vote connu, la présidente du SNJMG a tenu à féliciter tous les internes, syndiqués ou non, qui se sont investi avec détermination dans cette mobilisation exceptionnelle.

Le SNJMG qui a mis tous ces moyens au service des internes tient à leur assurer que le syndicat ne n’arrêtera pas sa mobilisation sur ce résultat. En effet, la plupart des problèmes révélés par cette crise n’ont pas été traité et le SNJMG demande d’ores à présents à en discuter avec l’ARS et les ministères concernés.

Mais c’est dès aujourd’hui que le SNJMG entend faire preuve de vigilance vis-à-vis du sort des internes contraints à changer de stage. Aussi, le SNJMG n’a-t-il pas levé pas son préavis de grève : il a laissé l’outil de la grève à des internes affrontant des problèmes lors du choix. De même ce n’est qu’après le débriefing de cette journée de choix que le SNJMG décidera s’il appelle à la fin de la grève.

(1) une procédure de vote auto géré par les internes sur Internet n’a pas été pris en compte pour le vote de ce matin

Contact presse : Dr Sayaka Oguchi – presidente@snjmg.org

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share