Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

« Le jeudi blanc est devenu un jeudi noir pour le gouvernement » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Une formidable manifestation parisienne, de multiples manifestations devant les hôpitaux, les ARS, tous les corps de métiers des hôpitaux représentés, des membres des comités de défense, des « gilets jaunes », de simples usagers : la Coordination Nationale des Comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité n’en finit pas de recenser lesinformations transmises par ses comités !

Le gouvernement reste méprisant et le Premier Ministre n’a pas daigné recevoir une délégation, mais la force du mouvement les a obligés à entendre. En déplacement à Epernay, le Président de la République, sourd depuis des mois aux demandes des personnels et des usagers, a cependant modifié son discourset annoncé que des mesures seront proposées à l’issue du conseil des ministres de mercredi prochain. Ce même jeudi, le Sénat a imposé un véritable camouflet au gouvernement en votant massivement contre le titre III du PLFSS (projet de loi de financement de la Sécurité Sociale) mettant ainsi fin à la première lecture de cette assemblée.

La population, qui soutient massivement le mouvement, et les hospitaliers, lassés des contre- vérités et de l’hypocrisie de la communication officielle, ne se satisferont pas de faux-semblants, de propositions en trompe-l’œil, de mesurettes ou de la langue de bois.

Il faut des réouvertures de lits, des créations massives de postes et une meilleure répartition despersonnels de santé, une revalorisation des salaires et donc une augmentation à 5 % de l’ONDAM.
La Coordination Nationale des Comités de Défense des Hôpitaux et maternités de proximité appelle àcontinuer la mobilisation, partout, dans l’unité la plus large et le respect des prérogatives des autrescomposantes du mouvement en favorisant les convergences, en participant aux initiatives décidées localement ou nationalement, comme celle du 30 novembre.

La situation catastrophique des hôpitaux, des EHPAD, est le reflet du manque de ressources de la Sécurité Sociale, spoliée par le gouvernement qui a remis en cause la compensation des exonérations decotisations alors même qu’il les multiplie. C’est en fait l’avenir de notre Sécurité Sociale, ses principes desolidarité, qui sont menacés par ce gouvernement, comme en témoignent aussi les projets de réformedes retraites. C’est pourquoi la Coordination appelle à la convergence des luttes dans le grandmouvement qui s’annonce à partir du 5 décembre : retraites, santé, Sécurité Sociale même combat !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share