Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

L’UNSAF intègre le « World Hearing Forum » de l’OMS (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Le Syndicat national des audioprothésistes (UNSAF) est fier d’annoncer que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) l’a intégré comme membre de son « World Hearing Forum »[1] dont la première Assemblée Générale se tiendra les 4 et 5 décembre 2019 au siège de l’OMS à Genève, en Suisse. L’OMS reconnait ainsi le travail précurseur et particulièrement actif de l’UNSAF en France en matière de sensibilisation aux conséquences du déficit auditif et à sa nécessaire compensation.

Le « World Hearing Forum » a été créé par l’OMS pour former un réseau d’acteurs promouvant l’audition et les soins auditifs dans le monde entier. Ses membres s’engagent à faciliter la mise en œuvre de la résolution WHA70.13, « Prévention de la surdité et de la déficience auditive »[2], par les Etats Membres. Alors qu’environ 466 millions de personnes vivent avec un déficit auditif invalidant, on s’attend à ce que ce nombre augmente considérablement au cours des prochaines décennies, à moins que des mesures ne soient prises pour prévenir et traiter le déficit auditif. Le « World Hearing Forum » (2018-2025) permettra une vision collective et une collaboration dans ce domaine, grâce au partage des connaissances, des compétences et des expériences de terrain.

Les audioprothésistes, compte tenu du rapport direct qu’ils entretiennent avec les patients dans la durée, ont constaté depuis de nombreuses années le lien entre compensation du déficit auditif par l’appareillage auditif et amélioration de la vie sociale, de la qualité de vie, du bien vieillir… Depuis des années, l’UNSAF, convaincu des liens entre surdité et risques de déclin cognitif chez les âgés, a été précurseur en France dans la médiatisation des études venues confirmer les constatations empiriques des audioprothésistes. Citons notamment les études de l’Inserm de Bordeaux en 2015[3] et 2018[4], l’étude de The Lancet[5] et, bien-sûr, celles de l’OMS en 2017[6] et 2019[7].

L’UNSAF s’est révélé être un émissaire persévérant en multipliant les publications afin de sensibiliser la population et les Pouvoirs publics sur cet enjeu de santé publique. La réforme du « 100% santé » en a été le résultat, réforme qui permettra désormais au plus grand nombre d’accéder à un appareillage auditif et d’aider nos aînés à mieux vieillir. La nomination de l’UNSAF en tant que membre du « World Hearing Forum » par l’OMS constitue une nouvelle reconnaissance de notre engagement.

La résolution WHA70.13, au-delà de la sensibilisation à la prévention de la perte auditive, encourage également les différents gouvernements à « développer les ressources humaines dans le domaine des soins auriculaires et auditifs ». L’UNSAF compte s’engager avec conviction sur ce thème, en s’appuyant notamment sur l’étude sociologique qu’il a commandée et qui établit que « le rôle de l’audioprothésiste n’est ainsi pas seulement de vendre un appareil mais bien d’équiper des personnes, de les suivre et d’en prendre soin » et qu’il « apparaît indispensable de penser cette profession comme participant d’un travail social et médical de « care » »[8].

L’UNSAF sera représenté à Genève les 4 et 5 décembre 2019 et portera haut la voix des professionnels des soins auditifs, acteurs indispensables à la réussite des objectifs du « World Hearing Forum » de l’OMS.

Luis Godinho nommé au Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche (CNESER)

Le Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche (CNESER) assure la représentation des établissements à caractère scientifique, culturel et professionnel et celle des établissements publics. Le Conseil veille aux grands intérêts nationaux, notamment éducatifs, culturels, scientifiques, économiques et sociaux.

Le Conseil comprend 100 membres.

Le président de l’UNSAF, Luis Godinho, vient d’y être nommé dans le collège des représentants des employeurs et des salariés.

> Site du CNESER 

> Contact Presse : Luis Godinho – contact@unsaf.org

 

[1] « Forum Mondial de l’Audition ». Pour plus d’informations (en anglais) : https://www.who.int/deafness/world-hearing-forum/en/

[2] Résolution WHA70.13, « Prévention de la surdité et de la déficience auditive » : http://apps.who.int/gb/ebwha/pdf_files/WHA70/A70_R13-fr.pdf

[3] http://www.unsaf.org/site/communiques-de-presse/communique-snorl-unsaf-l-utilisation-d-appareils-auditifs-evite-le-sur-declin-cognitif-constate-chez-les-malentendants-ages.html

[4] http://www.unsaf.org/site/communiques-de-presse/communique-cna-unsaf-prevention-et-bien-vieillir-une-nouvelle-etude-de-l-inserm-confirme-le-lien-entre-le-deficit-auditif-et-les-3-d-dependance-demence-depression.html

[5] http://www.unsaf.org/doc/CP_Unsaf_-_Prevention_demence_-_20_09_2017.pdf

[6] http://www.unsaf.org/site/communiques-de-presse/communique-amelioration-du-remboursement-de-l-audioprothese-une-cause-mondiale-portee-par-l-oms.html

[7] http://www.unsaf.org/doc/CP_Unsaf-OMS_-_05_06_2019.pdf

[8] http://www.unsaf.org/doc/CP_CNA-FNEA-SYNAM-SYNEA-UNSAF_-_Etude_sociologique_-_03_04_2018.pdf

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share