Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Décret IBODE : « Une crise sanitaire inédite dans les blocs opératoires au 1er janvier 2020 » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

L’organisation des blocs opératoires demande plusieurs semaines d’anticipation de programmation des opérations, de préparation des patients et d’organisation préalable des plannings pour les personnels infirmiers. Il est inacceptable d’attendre les derniers jours pour annuler ou repousser les interventions des patients.

L’Union des Chirurgiens de France et Le BLOC appellent le Premier Ministre et la Ministre de la Santé à régler l’insécurité juridique qui se profile dans les blocs opératoires au 1er janvier 2020, en prenant au plus vite les mesures nécessaires.

Dans le contexte de crise sanitaire actuelle, il est important pour tous les acteurs (établissements, infirmiers diplômés d’Etat, infirmiers de blocs opératoires, chirurgiens et patients) que les mesures transitoires permettent la poursuite de l’activité opératoire en France.

Cette étape incontournable donnera la sérénité et la confiance nécessaires pour la mise en place d’une valorisation de la filière IBODE avec un plan d’actions en adéquation avec les ambitions portées par le décret.

Les moyens nécessaires devront être intégrés dès à présent dans le plan gouvernemental hospitalier :

1. Moyens pédagogiques :

– Augmentation en adéquation avec l’activité opératoire du nombre d’infirmiers de bloc opératoire (IBODE), simplification de la valorisation des acquis de l’expérience (VAE), création d’une formation en alternance permettant aux infirmiers de diplôme général d’accéder au diplôme d’IBODE, plan d’attractivité pour les jeunes infirmiers.

2. Moyens financiers :

– Soutien financier à la formation des IBODE, valorisation financière du métier d’IBODE, aide à la formation continue.

Seule la résolution au 1er janvier 2020 de l’insécurité juridique qui permettra la poursuite de l’activité opératoire dans son intégralité permettra de soutenir la valorisation du métier d’infirmierde Bloc opératoire (IBODE) et de ses spécificités. L’incurie qui dure depuis bientôt 4 ans ne doit en aucun cas perturber l’activité opératoire au 1er janvier 2020.

> Contact presse : Christine Morges – christinemorges@yahoo.fr

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share