Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

« Stages ambulatoires en médecine générale : il faut aller plus vite et plus loin », estime MG France (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

MG France se félicite du démarrage d’un groupe de travail sur le développement de l’offre de stage ambulatoire en troisième cycle, pour les spécialités médicales ayant un exercice majoritaire en ville.

Il s’agit de donner un coup d’accélérateur au développement des stages ambulatoires dans le cursus de formation des étudiants en médecine. Ceux-ci n’ont souvent qu’une vague idée de la place et des missions du médecin généraliste – médecin traitant dans le système de santé. Le stage ambulatoire a pour but de leur faire connaître les caractéristiques de l’exercice de la médecine générale, en commençant dès le deuxième cycle des études médicales,

Une offre de stages répondant aux besoins de formation des étudiants en médecine générale nécessite que la maîtrise de stage soit valorisée à un niveau suffisant pour la rendre attractive pour tous les médecins généralistes et accessible à tous les externes de deuxième cycle et internes en troisième cycle.

En plein accord avec les généralistes enseignants, MG France réclame une revalorisation immédiate des honoraires de maîtrise de stage et la garantie d’une réduction des délais de paiement aujourd’hui constatés.

La formation à la maîtrise de stage peut débuter dès la fin des études médicales ; elle facilitera cette prise de responsabilité par les jeunes médecins quelques années après leur installation.

Tous les responsables politiques s’accordent pour souligner l’importance des stages ambulatoires pour résoudre la crise démographique qui pèse sur l’accès aux soins dans nos territoires.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share