Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

L’urgence des enjeux du « 100 % santé » en audioprothèse impose un cadre déontologique et une formation rénovés (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Il ne fait aujourd’hui plus de doute que le déficit auditif non compensé accélère le déclin et le vieillissement cognitifs1, et que l’utilisation d’aides auditives est un facteur clé pour l’emploi des seniors et le « bien vieillir ».

Le rôle croissant que les audioprothésistes viennent à jouer dans la santé publique appelle de façon urgente à l’établissement de règles de bonnes pratiques opposables pour leur exercice. Les règles sommaires en matière d’information et de communication qui leur sont applicables, actuellement en dehors de tout contrôle2, doivent impérativement converger vers celles des autres professions de santé, en se conformant aux recommandations du Conseil d’État de juin 2018. Celui-ci préconisait notamment « que la communication du professionnel de santé soit loyale, honnête et ne fasse état que de données confirmées, que ses messages, diffusés avec tact et mesure, ne puissent être trompeurs, ni utiliser des procédés comparatifs, ni faire état de témoignages de tiers ».

Lire la suite du communiqué de l’Unsaf

Contact presse : Luis Godinho – contact@unsaf.org

PJ

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share